Rechercher sur ce blogue

jeudi 11 septembre 2014

Apple : on a testé les iPhone 6 et 6 Plus


Apple vient de dévoiler ses nouveaux smartphones. Le "Nouvel Obs" a pu mettre la main dessus. Test. De notre envoyé spécial à Cupertino.



A peine dévoilés par Apple, les nouveaux iPhone 6 et iPhone 6 Plus sont passés dans les mains du "Nouvel Obs". L'occasion d'un premier test.

Vraiment... grand

Première constatation, les derniers nés de la marque à la pomme croquée sont grands. L'Américain délaisse finalement l'écran 4 pouces (jusque-là vanté comme "idéal") pour passer à 4,7 pouces (iPhone 6) et 5,5 pouces (iPhone 6 Plus).
Les deux tiennent encore dans la main, mais le grand modèle s'avère vraiment... grand. A l'image du Galaxy Note, on a l'impression que l'utiliser d'une main relève de l'adresse. Pour faire passer la pilule, Apple vante une nouvelle gestuelle - un double effleurement du bouton d'accueil pour abaisser le haut de l'écran -, mais cela ne suffit pas. L'iPhone 6 Plus en impose et ne plaira pas à tous.
Publicité pour l'iPhone 6 (Capture d'écran Apple)
Le fabricant américain peut alors sortir de sa manche la version 4,7 pouces. Un peu plus grande que le prédécesseur 5S, ce nouvel iPhone 6 demeure confortable dans la main et propose un affichage un poil plus grand.
Reste que, dans les deux cas, les écrans se révèlent sublimes. La qualité d'image (Apple parle de "Retina HD") éblouit. Surtout que les finitions, comme les bords de la façade incurvés ou le dos en aluminium, confèrent un vrai sentiment de haut de gamme. La pomme croquée maîtrise le design, et le prouve une nouvelle fois.

Pour quelques mégapixels de plus

Au-delà des écrans, les capacités générales s'améliorent : processeur plus puissant, mémoire dopée, graphismes améliorées, nouveaux capteurs... Rien de bien surprenant, mais qui à l'usage s'accompagnera d'une plus grande fluidité dans l'utilisation des applications, en particulier des jeux vidéo.
Ces iPhone 6 bénéficieront aussi (et surtout) du système iOS 8 et de ses nombreuses nouveautés.
On est toutefois déçu de voir que les appareils photo, en façade comme au dos, s'améliorent peu. Pas de mégapixels gagnés, mais Apple promet plus de pixels et une meilleure mise au point. Si la taille (du capteur) ne compte pas forcément, il faudra voir avec un usage prolongé. Dommage que la caméra à l'avant ne soit pas améliorée, pour des selfies plus jolis.

Payer avec son iPhone, une révolution

Finalement, outre l'écran, la principale nouveauté de ces iPhone 6 sera peut-être l'ajout d'une puce de communication sans contact NFC. Via celle-ci, il sera possible de payer avec son mobile dans des magasins équipés du récepteur, mais aussi dans certaines applications.
Apple promeut ainsi sa solution Pay, qui stocke de manière sécurisé et cryptée la carte bancaire. Il suffit ensuite d'approcher le téléphone d'une borne pour payer, après s'être s'identifié avec son empreinte digitale. Pratique, et surtout beaucoup plus rapide qu'une carte bancaire classique.
Hélas, aucune date de disponibilité n'a été donnée pour la France. Le système Pay entrera en service dans le courant du mois d'octobre aux Etats-Unis, permettant aux Américains de payer dans plus de 220.000 magasins, dont les restaurants McDonald's et Subway ou les boutiques Toys'R'Us. Pour l'Hexagone, il faudra attendre qu'Apple "signe des accords avec les banques", glisse-t-on chez l'Américain. Ce qui ne sera pas forcément une mince affaire…

Verdict

Au final, l'iPhone 6 s'inscrit en digne héritier du précédent 5S, avec un design soigné et un écran un poil plus grand. L'iPhone 6 Plus, lui, se positionne plus comme un nouveau venu, qui séduira surement une partie des consommateurs, tout comme il en rebutera de nombreux autres.
Les iPhone 6 et 6 Plus seront commercialisés à partir du vendredi 19 septembre, à partir du 709 euros, et pourront être réservés à partir du 12 septembre. Faut-il craquer ?
- Pour ceux qui sont à la recherche d'un nouveau smartphone et dont le budget est confortable, les iPhone 6 ou 6 Plus se positionnent comme d'excellent smartphones haut de gamme, voire les meilleurs de la catégorie.
- Pour les possesseurs d'iPhone 5 ou inférieur, les 6 et 6 Plus peuvent s'avérer être une bonne option de renouvellement, regroupant les dernières nouveautés. Reste la question du prix : la version 4,7 pouces est proposé à partir de 709 euros, la version 5,5 pouces à partir de 809 euros.
- Enfin, pour les possesseurs d'iPhone 5S, mieux vaut peut-être patienter un an, jusqu'à la sortie du 6S. D'autant que la mise à jour vers le système iOS 8 - disponible à partir de 17 septembre - permettra de donner un bon coup de jeune gratuit à son mobile.
Les différents iPhone (Marcio Jose Sanchez/AP/SIPA)
iPhone 6 d'Apple : 138,1x67x6,9 mm, 129g, écran 4,7 pouces haute définition, appareil photo 8 mégapixels, processeur A8 64 bits, compatible 4G, mémoire de 16 à 128 Go. Disponible en gris sidéral, argent ou or. A partir de 709 euros. > Plus d'infos
iPhone 6 Plus d'Apple : 158,1x77,8x7,1 mm, 172g, écran 5,5 pouces haute définition, appareil photo 8 mégapixels, processeur A8 64 bits, compatible 4G, mémoire de 16 à 128 Go. Disponible en gris sidéral, argent ou or. A partir de 809 euros. > Plus d'infos
LIRE : On a testé l'Apple Watch


Source.:

1 commentaire:

Anonyme a dit...

C’est un début technologique pour un monde à la big Brother, il y a un danger à utiliser une puce NFC RFID comme moyen d'identification et de paiement cela correspond exactement au futur système économique mondial annoncé dans la bible ; l’apocalypse chapitre 13 verset 16 il y a plus de 2000 ans :

"Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçoivent une marque sur leur main droite et leur front et que personne ne puisse acheter et vendre sans avoir la marque le nombre de la bête ou le nombre de son nom, c'est ici la sagesse! Que celui qui a de l'intelligence compte le nombre de la bête ; car c'est un nombre d'homme et ce nombre est six-six-six."

Regardez comment fonctionne un code barre, le 6 6 6 est déjà caché partout sur tous les produits de consommation que nous achetons, même sur votre nouvelle carte d’électeur (pour les Français) ! Ce sont les 2 petits traits (barre de garde ou guard bar en Anglais) à gauche du code-barres, du milieu, et à droite qui en langage code-barres donne le 6, les chiffres de la partie droite du code barre ne sont pas cryptés, si vous avez un 6 au-dessus vous avez systématiquement les 2 petits traits (pour quelle raison occulte cette norme a été validé dans le monde entier?). Je n'invente rien, encore simple à vérifier sous Google avec des dessins pour mieux comprendre (en tapant : barre code et 666, puce verychip ) ...

après le futur krach économique à cause de la dette on va passer au mode d’argent électronique (plus de billets et de liquide) puis à la nano puce RFID implantée sur la main droite ou le front au nom de la sécurité et de la santé (avec une modification faustienne de notre ADN en bonus) il faudra faire le bon choix ...
on n’arrête pas le progrès, science sans conscience n’est que ruine de l’âme.
«Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.» Albert Einstein