Rechercher sur ce blogue

samedi 10 septembre 2016

iOS 10 arrive le 13 septembre 2016



Plus personnel. Plus puissant. Plus fun.

Tout ce qui vous plaisait déjà sur iOS est devenu encore plus attrayant dans iOS 10, notre version la plus accomplie à ce jour. Amusez-vous avec les nouvelles options de Messages. Trouvez votre chemin sur les cartes revisitées de Plans. Revivez vos plus beaux souvenirs dans Photos. Et utilisez Siri pour en faire toujours plus, dans des apps toujours plus nombreuses. Il y aurait tant à dire sur iOS 10. Laissez-nous vous présenter nos coups de cœur.
Regarder la vidéo












Des messages vraiment parlants.

Modifiez l’apparence des bulles de vos messages. Fanfaronnez. Claironnez. Ou chuchotez.



Expression écrite.

Envoyez un message écrit à la main. Vos amis le verront s’animer sous leurs yeux.






Il faut fêter ça.

Lancez un « Joyeux anniversaire ! » ou des « Félicitations ! », et une animation remplit l’écran.

À l’encre invisible.

Envoyez un message ou une image qui resteront masqués jusqu’à ce que le destinataire balaye pour découvrir la surprise.






Tapback.

D’un simple toucher, faites votre choix parmi six réponses rapides.









Ajoutez une touche personnelle.

Envoyez une boule de feu, un cœur qui bat, une esquisse et plus encore. Vous pouvez même griffonner sur les vidéos.



Stickers.

Appliquez‑les sur des bulles, sur une photo ou les uns sur les autres. Disponibles sur le nouvel App Store pour iMessage.






Emoji en toucher-remplacer.

Touchez certains mots pour les remplacer par des emoji, et donner le sourire à vos amis.



Apps pour iMessage.

Sans quitter Messages, accédez facilement à vos apps pour créer ou partager du contenu. Ou encore pour payer vos achats.



Les rues n’ont plus de secret pour vous.

Plans anticipe vos destinations et vous indique comment vous y rendre rapidement.



Faites des recherches en chemin.

Découvrez ce qu’il y a au coin de la rue. Et trouvez où faire le plein d’essence, casser la croûte ou prendre un café. Plans adapte votre heure d’arrivée en fonction des arrêts que vous souhaitez faire.



Home smart home.

Utilisez la nouvelle app Maison pour allumer les lumières, déverrouiller les portes ou encore ouvrir les stores de votre maison. Voire tout à la fois.

Le nouveau style de Musique.

Le design épuré et intuitif de l’app a été repensé pour que vous accédiez encore plus facilement à vos morceaux. Vous pouvez même consulter les paroles du titre que vous écoutez.









À peine levé, il est réveillé.

Il suffit de prendre votre iPhone en main pour que son écran s’active. Ça tombe bien, vous avez des notifications qui vous attendent.



Touchez, et vous savez tout.

Utilisez 3D Touch dans Calendrier, Météo, Bourse et d’autres apps pour jeter un coup d’œil rapide aux infos du jour.










Notifications enrichies.

Affichez des photos et des vidéos, ou répondez à vos messages directement depuis vos notifications.

On en trouve des choses dans vos photos.

Recherchez des photos en fonction des personnes ou du sujet, comme une plage, un match de football ou un petit chien.






Vos plus jolis souvenirs deviennent magnifiques.

L’app Photos peut vous faire redécouvrir des moments mémorables, comme une randonnée en montagne ou le premier anniversaire de votre fille. Elle peut même les compiler en de remarquables vidéos.



Apple Pay sur le Web.

Le shopping en ligne va bientôt être plus rapide, sécurisé et confidentiel que jamais. Vous pourrez faire vos achats, puis payer directement depuis votre navigateur.



Saisie multilingue.

Vous pouvez désormais saisir du texte en deux langues à la fois, sans changer de clavier.



Vos infos. Sécurisées.

Votre vie privée reste notre priorité. C’est pourquoi iOS 10 utilise un système intelligent intégré à l’appareil pour identifier les personnes, les éléments et les lieux dans l’app Photos, et obtenir des suggestions QuickType. Et lorsque vous devez partager des données sensibles avec Apple pour profiter de services comme Siri ou Plans, celles‑ci sont toujours chiffrées, et ne sont jamais exploitées pour créer des profils d’utilisateurs.




Programme de logiciels bêta d’Apple

Aidez-nous à faire de la nouvelle version d’iOS la meilleure à ce jour. En tant que membre du programme de logiciels bêta d’Apple, vous pouvez contribuer à l’évolution des logiciels Apple en testant des pré‑versions et en nous livrant vos impressions.
S’inscrire avec un identifiant Apple




iOS 10 pour les développeurs

Le SDK d’iOS 10 intègre des API et services permettant de développer de nouvelles catégories d’apps et de fonctionnalités. En accédant à Messages, Siri et Plans, les apps peuvent désormais s’enrichir de toutes nouvelles fonctionnalités.
En savoir plus sur le développement pour iOS 10

iOS 10 est compatible avec les appareils suivants :




iPhone

  • iPhone 7
  • iPhone 7 Plus
  • iPhone 6s
  • iPhone 6s Plus
  • iPhone 6
  • iPhone 6 Plus
  • iPhone SE
  • iPhone 5s
  • iPhone 5c
  • iPhone 5

iPad

  • iPad Pro 12,9 pouces
  • iPad Pro 9,7 pouces
  • iPad Air 2
  • iPad Air
  • iPad 4e génération
  • iPad mini 4
  • iPad mini 3
  • iPad mini 2

iPod

  • iPod touch 6e génération
  •   
  • Selon diverses sources, le designer d'Apple Jony Ive souhaiterait que l'iPhone ne ressemble qu'à une feuille de verre sans aucun châssis. Cela rappelle fortement le brevet récemment obtenu par la société et illustrant un smartphone doté d'un écran à 360° incurvé devant et derrière.
  • Source.: 

vendredi 9 septembre 2016

iPhone 7 : Apple dévoile ses deux nouveaux smartphones



Comme prévu, Apple profite bien de sa conférence de rentrée pour dévoiler ses iPhone 7. Nous suivons en direct cette keynote pour vous livrer, au fur et à mesure des annonces, les spécificités de ces nouveaux smartphones à la pomme.

Et avant de dévoiler ses nouveaux téléphones, Tim Cook évoque iOS 10, qui a été dévoilé en détails lors de la récente WWDC. L'occasion également pour le patron d'Apple de répéter à quel point sa firme travaille autour de Homekit, dont la liste des partenaires ne cesse de grossir.

Puis Cook entre dans le vif du sujet, avec une vidéo de présentation.


Photo officielle iPhone 7 Jet Black avec AirPods

Phil Schiller enchaîne pour expliquer les 10 nouvelles caractéristiques de ce nouvel iPhone. Et pour commencer, une nouvelle finition nommée « Jet Black », à ne pas confondre avec la finition « Black », qui s'ajoutent aux autres couleurs traditionnelles.

Comme prévu, le bouton « Home » gagne les retours haptiques qui serviront pour les actions, les messages, les notifications et d'autres applications. Comme cela avait été précédemment évoqué également, les deux iPhone (7 et 7 Plus) sont résistants à l'eau, mais aussi à la poussière : ils sont certifiés IP67.

Apple iPhone 7

Quatrième innovation : la photo. Nouveau système de stabilisation, ouverture à f/1,8, nouvelle lentille à 6 éléments. Le capteur 12 mégapixels est lui aussi tout neuf, tout comme le flash TrueTone, équipé de quatre leds. Enfin, le processeur de traitement est censé offrir des performances inédites, en utilisant le machine learning pour régler la netteté, l'exposition et la colorimétrie.

En façade, un capteur de 7 mégapixels avec, là aussi, un dispositif de stabilisation. L'iPhone 7 Plus dispose quant à lui d'un second capteur de 12 mégapixels. Le premier sert d'objectif grand-angle, l'autre, de téléobjectif. Pour rappel, LG et Huawei ont déjà introduit des dispositifs de double capteurs sur leurs flagships. Mais Apple ajoute une couche logicielle bien pensée autour de ce matériel, avec une fonction de zoom simple à utiliser : un double tap permet de zoomer sur une prise de vue (x2, zoom optique, jusqu'à x10 en zoom logiciel).

Par ailleurs, grâce à ces deux objectifs, l'iPhone 7 Plus produit des photos dont le sujet ressort de manière saisissante (d'après Phil Schiller), car il est très simple pour la couche logicielle de distinguer le premier plan du second.

Apple iPhone 7

La cinquième innovation concerne l'écran, qui profite d'un affichage Retina HD annoncé comme 25% plus brillant, dispose d'un gamut étendu et reste bien sûr compatible 3D Touch.

La partie audio constitue la septième innovation évoquée par Apple. Et comme prévu, les iPhone 7 et 7 Plus disposent de la stéréo, avec deux hauts-parleurs placés de part et d'autre de l'appareil. La puissance est annoncée comme deux fois supérieure à celle de l'iPhone 6s.

Les nouveaux EarPods disposent, comme attendu, d'une connectique Lightning, la prise jack ayant bel et bien disparu de ces iPhones. Toutefois, Apple a prévu un adaptateur et a même décidé de l'inclure par défaut avec ses nouveaux iPhone. Mais Apple est bien décidé à tourner la page du filaire et propose désormais les AirPods, des écouteurs Bluetooth équipés d'une puce W1 capable de gérer un capteur infrarouge qui indique le moment où vous portez ses écouteurs, ou encore de reconnaître un geste qui vous permet d'activer Siri.

Les AirPods sont compatibles avec l'Apple Watch et disposent, selon Apple, d'une autonomie de 25 heures, pour 5 heures de recharge. Ils seront disponibles courant octobre, pour 159 dollars. Apple conclut cette partie audio en annonçant les Beats Solo 3 et une nouvelle gamme de Beats S.

Photo officielle AirPods Case

Le huitième point évoqué par Apple concerne les performances, et particulièrement la puce A10 Fusion présente dans l'iPhone 7. Un SoC 64-bit à quatre cœurs annoncé comme étant 40% plus véloce que le A9 de l'iPhone 6s, deux fois plus rapide que le SoC A8. Ces quatre cœurs ne fonctionnent pas tous à la même fréquence, et deux d'entre eux peuvent réduire leurs fréquences pour économiser l'énergie, le tout étant géré par un contrôleur spécifique.

2016 09 07 20 37 48

La partie graphique est également plus véloce, et gagne selon Apple 50% en performances par rapport au A9, et est annoncée comme étant trois fois plus puissante qu'à l'époque du A8. Grâce à ses performances, le SoC A10 est ainsi capable de gérer les fichiers RAW produits par l'iPhone 7 via Lightroom sans aucun problème.

Apple évoque enfin une autonomie allongée sur ses nouveaux iPhone, avec entre 12 et 60 heures d'autonomie selon les usages. Selon la marque, les iPhone 7 gagnent en moyenne deux heures d'utilisation supplémentaires par rapport à l'iPhone 6s.

2016 09 07 20 42 32

Le prix de ces iPhone ? 649 dollars pour la version 32 Go. La version 16 Go n'est enfin plus d'actualité et la capacité maximale grimpe à 256 Go. L'iPhone 7 Plus débute à 769 dollars, avec un choix de capacité similaire. En plus de ces tarifs, Apple rappelle l'existence de son Upgrade Programm, qui n'est pour l'heure pas disponible en France.

Les précommandes débutent le 9 septembre prochain, avec des expéditions qui commenceront le 16. iOS 10, quant à lui, arrive le 13 septembre 2016.



Par la suite , les fournisseurs offriront des contrats de 2 ans, avec un gros 6 Go de donné minimum et pour une mensualité de minimum 95$ ! Wow !



5 choses à savoir sur les téléviseurs à Quantum Dots



L’une des tendances lourdes que l’on a pu constater au dernier CES, fut l’adoption par tous les constructeurs de téléviseurs d’une nouvelle technologie : les points quantiques. On les retrouve chez Sony sous l’appellation Triluminos, chez Samsung dans les gammes SUHD à nanocristaux, chez LG sous le nom quantum dots, chez TCL, chez Philips, etc. Les constructeurs promettent - comme d’habitude - des images plus belles, plus contrastées, plus colorées. Mais peu s’attardent à expliquer ce que sont les points quantiques et ce qu’ils changent dans les téléviseurs. Essayons d’y voir plus clair.

1 - Les TV à QD sont des TV LCD LED

Pour comprendre ce que sont les points quantiques, commençons par jeter un œil à l’intérieur d’un téléviseur classique. Les écrans plats qui ont remplacé les traditionnels cathodiques depuis une dizaine d’années sont composés de deux éléments principaux : i) une source de lumière, le rétroéclairage ii) une dalle à cristaux liquides.
Les cristaux liquides n’ont pour rôle que de moduler la transparence de la dalle et donc la quantité de lumière qui la traverse. Ce sont d’eux dont on parle le plus souvent, de leur temps de réponse, de leur fréquence de rafraîchissement ou de leurs angles de vision.
Mais le rétroéclairage est tout aussi important, car la qualité de la lumière produite détermine la fidélité des couleurs affichées. Le rétroéclairage détermine également l’épaisseur de l’écran : c’est ainsi que les LED ce sont imposées, car leur faible encombrement a permis l’éclosion de toute une nouvelle génération de téléviseurs ultrafins.
Aujourd’hui la technique la plus répandue consiste à utiliser des LED “blanches” (WLED), qui sont en réalité des LED bleues recouvertes de phosphore qui transforment une partie du bleu en jaune. La lumière “blanche” résultante possède un spectre large, bien que fortement dominé par le bleu. Cette lumière est ensuite filtrée devant chaque sous-pixel pour récupérer les trois couleurs primaires RVB.
Cette technique a deux inconvénients majeurs. D’une part, une part importante de l’énergie lumineuse émise ne correspond ni à du bleu, ni à du vert, ni à du rouge et est bloquée par les filtres des sous-pixels. Il s’agit donc d’énergie totalement gâchée. D'autre part, la faible intensité du rouge et du vert ne permet pas de reproduire toutes les nuances de couleurs visibles par l’oeil humain. Il n’est pas rare qu’un écran peine à couvrir l’espace colorimétrique sRGB (standard de l’informatique) ou le Rec. 709 (utilisé pour la diffusion TV HD), qui ne représentent que 35 % des couleurs perceptibles à l’oeil. Les quantum dots sont une solution.

2 - Les QD améliorent le rétroéclairage

Un point quantique (quantum dot, ou QD), qu’est-ce que c’est ? Très simplement il s’agit d’une structure cristalline qui forme une boîte d'une dizaine de nanomètres. Lorsque la taille de la boîte est suffisamment petite, les électrons y sont confinés ce qui modifie leurs états d’énergie. Ils acquièrent ainsi des propriétés nouvelles ; en l’occurrence c’est le phénomène de fluorescence qui est exploité pour les téléviseurs.

Vue d'une boîte quan d'arséniure d'indium (InAs) sur de l'arséniure de gallium (GaAs)
Vue d'une boîte quan d'arséniure d'indium (InAs) sur de l'arséniure de gallium (GaAs) Le rétroéclairage d’un écran LCD à LED+QD fait appel à des LED bleues et à des points quantiques taillés pour émettre précisément du rouge pur et du vert pur. Le spectre de la lumière blanche obtenue est bien plus équilibré, plus fourni en rouge et en vert et dépourvu des longueurs d’onde inutiles. Il y a donc moins de perte dans les filtres colorés et il est possible de produire un bien plus grand nombre de nuances. Les TV à points quantiques couvrent parfaitement l’espace sRGB, mais aussi l’AdobeRGB et bientôt le Rec. 2020 choisi pour la diffusion Ultra HD.

Spectre lumineux des points quantiques comparé à celui d'une LED blanche (ligne bleue) (source : Color IQ)
Spectre lumineux des points quantiques comparé à celui d'une LED blanche (ligne bleue) (source : Color IQ)
Table des matières
  1. Une question de couleur
  2. Un tube au cadmium ou un film sans ?
  3. OLED ou LCD LED QD ? 

Un tube au cadmium ou un film sans ?

3 - Où ça se met ?

Nous avons exposé le principe général de fonctionnement des téléviseurs à points quantiques. Dans la pratique, il existe deux implémentations opposées : les tubes ou les films.

Schéma d'un TV Edge LED muni d'un tube QD (source : Nanosys)
Schéma d'un TV Edge LED muni d'un tube QD (source : Nanosys)
La première est défendue par la société QD vision, une start-up issue du MIT aux États-Unis qui a contribué à inventer les quantum dots. Elle est particulièrement adaptée aux téléviseurs “Edge LED”, dans lesquels le rétroéclairage est assuré par une barrette de LED placée sur un bord de l’écran. QD vision et son concurrent Nanosys fournissent à leurs clients constructeurs de TV des tubes de verre (des Quantum Rails) enfermant une couche de points quantiques. Ces tubes prennent place devant les barrettes de LED… et c’est tout. Pour les constructeurs, la solution de QD Vision est très séduisante et économique. Son coût est presque indépendant de la diagonale, elle ne demande pas de modifications profondes du design ou des processus de fabrication. La technologie QD vision est déjà sur le marché. Sony l’utilise depuis quelques années sur ses téléviseurs “Triluminos”. QD Vision a également été choisi par les Chinois TCL et TPV (ce dernier commercialisant ses produits sous les marques Philips ou AOC). En revanche, les tubes de QD Vision ne sont pas adaptés aux petits écrans ou aux designs ultrafins, le diamètre du tube étant incompressible.

Schéma d'un TV à film QD (source : Nanosys)
Schéma d'un TV à film QD (source : Nanosys)
L’autre approche est celle du film (QDEF, Quantum Dots Enhancement Film). Les QD ne sont alors plus concentrés dans un tube, mais encapsulés dans un film plastique qui recouvre toute la surface de la dalle. Cette technique permet de réaliser des écrans plus fins, se prête bien aux petites diagonales (Amazon l'a exploitée pour sa Kindle Fire HDX 7) et garantit une meilleure homogénéité d’éclairage. Elle aussi compatible avec les téléviseurs “Full LED”, où les LED sont placées derrière la dalle et non sur ses bords.

Comme les tubes de QD vision, les films sont très faciles à intégrer aux lignes de production existantes. Mais ils sont plus chers à fabriquer, d’autant plus chers que la diagonale de l’écran est grande. LG et Samsung ont tous deux opté pour une solution QDEF pour leurs téléviseurs Ultra HD de 2015. LG utilise la technologie de Nanoco (pour les cristaux) et Dow Chemicals (qui fabrique le film). Samsung a passé un accord avec Nanosys (pour les QD) et 3M (pour le film).

4 - Cadmium Vs. Indium

On ne peut pas fabriquer des points quantiques avec n’importe quel matériau et parmi ceux qui s'y prêtent, certains sont plus performants. Le meilleur élément connu aujourd’hui est le cadmium. Or, ce nom est synonyme de métaux lourds, de toxicité, de pollution. Il fut notamment banni des composants électroniques par la directive européenne RoHS ; aucune marque ne devrait donc avoir l’autorisation de commercialiser des téléviseurs contenant du cadmium en Europe.
La situation, pourtant, serait sur le point de changer. L’Union européenne envisage de faire une exception à sa réglementation RoHS pour les TV à points quantiques. Le régulateur estime en effet que les économies d’énergie permises par le meilleur rendement lumineux compensent la toxicité, qui reste relativement faible car les quantités de cadmium en jeu sont très réduites. Selon QD Vision, il faudrait 500 tubes de téléviseur pour atteindre la dose de cadmium contenue autrefois dans une seule batterie Ni-Cd.
Certains constructeurs, comme LG, mettent justement en avant l’absence de cadmium dans leur TV à points quantiques. Ils utilisent en réalité un autre élément, l’indium, dont la toxicité est en effet bien inférieure et qui n’est pas réglementé par l’UE. Il n’offrirait cependant pas tout à fait les mêmes performances que le cadmium.


OLED ou LCD LED QD ?

Un TV SUHD Samsung face à un classique.Un TV SUHD Samsung face à un classique.

5 - Sont-ils meilleurs que les OLED ?

On l'a vu au CES, les constructeurs vont utiliser les points quantiques dans leurs gammes Ultra HD, donc dans des produits onéreux. Chez Samsung, par exemple, la gamme SUHD dotée de points quantiques démarre à 2 500 $ pour un 48 pouces. À ces prix, on peut aussi trouver des téléviseurs OLED Full HD comme ce LG 55EC930V. À l'heure du choix, la question se pose donc : vaut-il mieux un LCD UHD à points quantiques ou un OLED Full HD ?
Il nous est impossible de donner une réponse définitive, car les qualités intrinsèques de chaque modèle sont aussi importantes que les bénéfices théoriques de chaque technologie. Toutefois, on peut se risquer à une évaluation d'ordre général. Comme nous l'avons dit précédemment, les téléviseurs à points quantiques restent des écrans LCD. Ils souffriront donc des mêmes maux : angles de vision limités, temps de rémanence des cristaux liquides, contraste restreint. Les OLED conserveront sur ces critères leur avantage. Les LCD à points quantiques pourraient s'avérer supérieurs en termes de reproduction des couleurs. Ils devraient aussi pouvoir délivrer une luminosité plus élevée, mieux adaptée aux futurs films HDR sur Blu-ray Ultra HD.
Enfin, si l'Ultra HD vous intéresse, les LCD à points quantiques devraient rester encore un bon moment moins onéreux que les OLED.

Un avenir radieux

Vu le nombre de modèles présentés au CES, l'année 2015 devrait être celle des boîtes quantiques/points quantiques/nanocristaux (il faudrait réellement trouver un nom plus séduisant à cette technologie !). Mais les années suivantes pourraient être encore plus passionnantes. Il n'y a en effet aucune raison que ces nanoboîtes se limitent aux téléviseurs. À l'avenir, elles pourraient très bien se retrouver sur des ampoules LED, qui produiraient enfin une lumière aussi complète que les traditionnelles ampoules à incandescence.
Mieux encore : QD Vision envisage d'utiliser ses nanocristaux comme leur propre source lumineuse. Les points quantiques sont en effet non seulement capables de photoluminescence (émission de lumière sous l'effet de lumière), mais aussi d'électroluminescence (émission de lumière sous l'effet d'un courant électrique), comme les LED ou les OLED. D'ailleurs, pendant les premières années de son existence, QD Vision envisageait d'abord cette application. La technologie serait peut-être au point pour le passage à la 8K ?


Source.:

Votre prochain téléviseur coréen sera sans doute QLED



Oubliez les OLED ! Samsung et LG misent sur les téléviseurs QLED

Les banques et les paradis fiscaux



Texte de Frédéric Rogenmoser, M.Sc (comptabilité), doctorant en administration et chercheur au laboratoire d'études socio-économique
Le Laboratoire d'études socio-économiques de l'UQAM vient de publier une note socio-économique sur les banques et leur utilisation des paradis fiscaux titrée Analyse socio-économique et fiscale des six grandes banques. Période de 16 ans : de 2000 à 2015. Un cas d’évitement et d'évasion fiscale. Dans cette note socio-économique, nous avons analysé la situation économique et fiscale des six grandes banques canadiennes, soit la Banque Royale du Canada (RBC), la Banque Toronto-Dominion (TD), la Banque Scotia (Scotia), la Banque de Montréal (BMO), la Banque Nationale (BN) et la Banque Canadienne Impériale de commerce (CIBC). Nous avions auparavant fait des études similaires et nous voulions en faire une mise à jour par des données plus récentes. On a utilisé les rapports financiers des banques durant 16 années entre 2000 et 2015. On se base donc sur des données fiables et on ne fait pas d'extrapolation.
Les six grandes banques canadiennes engrangent des bénéfices records, ce qui est déjà très documenté. On sait que leurs profits records se font grâce aux frais bancaires souvent scandaleux et aux intérêts astronomiques payés par des clients de la classe moyenne. Pourtant, les banques sont souvent déçues par leurs profits. En effet, Le Devoir du 3 décembre 2014 titrait : «Un profit décevant de 1,11 milliard $ BMO a augmenté son dividende malgré sa contreperformance ».
L'étude démontre que ces six grandes banques ont vu leurs profits passer de 9,3 milliards $ en 2000 à 34,9 milliards $ en 2015, ce qui représente une augmentation de 275% alors que le coût de la vie n’a augmenté que de 31% au cours la même période. Durant la crise de 2008, le bénéfice net total des six grandes banques a été de 12,3 milliards $. Les actionnaires ont reçu presque 183,1 milliards $ versés en dividende ou rachat d’action entre 2000 et 2015 selon les données trouvées dans les états financiers des six grandes banques canadiennes. Sans compter que les actifs totaux sont passés de 1385 milliards $ à 4356 milliards $ entre 2000 et 2015. Ils sont donc extrêmement loin du seuil de pauvreté.
On pourrait penser qu'avec leurs profits, ça signifierait des recettes fiscales énormes. On vivrait dans un enfer fiscal comme aiment bien le crier nos universitaires, chroniqueurs et le patronat. Enfer, pour qui? Dans le cas des banques, l'enfer ressemble plutôt à un paradis. Selon nos données prises dans les rapports annuels des six grandes banques, le taux effectif de la charge d’impôt des banques, qui était de 32,4% en 2000, a diminué de 12%, pour se situer à 18,4% en 2015. Beaucoup vont pointer les taxes indirectes (taxes à la consommation, cotisation patronale du Régime des rentes du Québec, etc.) payées par les entreprises, mais, pourtant, on a aussi remarqué la même tendance avec les taxes indirectes dont le taux effectif est passé de 16,9% à 11,1% durant la période (comprise entre 2000 et 2014). Les taxes indirectes incluent des taxes à la consommation payées par leurs clients. Si on exclut les taxes à la consommation, le taux effectif payé des taxes indirectes est passé de 11,6% en 2000 à 6,9% en 2014. Par ces résultats, on peut conclure que les six grandes banques canadiennes ont payé peu d'impôt même si on y ajoute les taxes indirectes. Après ça, on nous dit que les impôts ne cessent d'augmenter. Il augmente sûrement pour la classe moyenne, mais si vous êtes riche ne vous inquiétez pas, vous ne paierez pas beaucoup d'impôt.
C'est qui est le plus troublant de l'étude concerne l'utilisation des paradis fiscaux de banques qui possèdent des filiales partout dans des régions réputées d'avoir plus d'entreprises que d'habitants. Bizarrement, ces régions n’imposent pas ou très peu les entreprises. Les six grandes banques ont pu éviter de payer 21,8 milliards $ entre 2000 et 2015 grâce à l’utilisation de paradis fiscaux et ont ainsi évité de payer 17,4 milliards $ avec l’usage d’autres méthodes d’évitement fiscal comme les taxes sur le capital ou les bénéfices non imposés. Les six grandes banques ont donc pu être généreuses envers leurs propriétaires, en partie grâce à l’aide des paradis fiscaux et d'avantages fiscaux ici même au Canada. Toutefois, les revenus fiscaux n’ont pas été au rendez-vous malgré le profit élevé des six grandes banques canadiennes et semblent avoir plutôt profité aux actionnaires.
Certains économistes clament que la taxation fait fuir les entreprises. Comme si les banques pouvaient tout simplement quitter un pays. Le 20 novembre 2006, Business Week avait déclaré : «Tax rates are just one out of many factors that matter for global competition. There'sonly weak evidence that tax cuts have big impacts on growth». Traduit en français :«Les taux d'imposition ne sont que l'un des nombreux facteurs qui comptent pour la concurrence mondiale. Il y a peu de preuves que les baisses d'impôts ont de grandes répercussions sur la croissance».
À la fin de l'étude, on offre plusieurs recommandations. D'abord, il serait temps d'imposer beaucoup plus les banques. Elles devraient obligatoirement se limiter à déposer l'argent des individus et entreprises et leur prêter de l'argent. Leur nationalisation devrait être considérée et même fortement suggérée, comme il se fait dans d’autres pays. Taxer les transactions financières est aussi envisageable.
Pour lire la note, c'est ici.

Source.:

Vous allez pouvoir jouer à la PS3 sous Windows avec Playstation Now



L'application Windows de PlayStation Now devrait être disponible dès aujourd'hui en Belgique, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni. En France, il faudra patienter encore un peu.

Sony vient d'annoncer le lancement imminent de PlayStation Now sur PC. Jusqu'à présent, ce service de jeux en streaming n'était disponible que sur les consoles du fournisseur (PS4, PS3, PS Vita), certains de ses lecteurs de disques Blu-ray et certaines TV connectées (Sony Bravia, Samsung Smart TV). La catalogue de PlayStation Now est composé de plus 400 jeux PS3, dont Uncharted, God of War, Ratchet & Clank, The Last of Us ou Journey. Le prix de l'abonnement est de 19,99 dollars par mois.  
En rendant son service compatible avec Windows,  Sony s'ouvre à un marché autrement plus important. PlayStation Now sera d'abord disponible dans certains pays européens, puis rapidement dans l'Amérique du Nord. Selon Ars Technica, l'application PlayStation Now serait même disponible dès aujourd'hui, 24 août, et d'après Gamekult, les premiers pays seraient la Belgique, les Pays-Bas et le Royaume-Uni. La date de disponibilité en France n'est pas connue pour l'instant.

Un adaptateur sans fil pour DualShock 4

Pour pouvoir jouer aux jeux PlayStation Now sur PC, une configuration minimale est nécessaire. Ainsi, l'ordinateur doit disposer de Windows 7 ou supérieur, d'une puce Intel Core i3 3.5 GHz ou AMD A10 3.8 GHz, de 300 Mo de stockage, de 2 Go de mémoire, d'une carte son et d'un port USB pour brancher le contrôleur DualShock 4. Par ailleurs, il faut disposer d'une connexion Internet avec un débit d'au moins 5 Mbit/s.  
L'arrivée de ce service sur Windows s'accompagne du lancement d'un accessoire de connexion, à savoir l'adaptateur DualShock USB Wireless. Il permet de relier un contrôleur DualShock 4 à un PC Windows par une connexion sans fil, ce qui évite le branchement filaire en USB. Cet accessoire sera disponible aux Etats-Unis à partir de début septembre pour un tarif de 24,99 dollars. En France, on devrait pouvoir l'acheter à partir du 15 septembre pour une vingtaine d'euros, à en croire une fiche produit sur Amazon.fr.

Source.:

Un radar de poche pour contrôler les automobilistes(cellulaire et vitesse)



Excès de vitesse: La police teste un radar de poche pour contrôler les automobilistes. 

 

Les policiers devraient bientôt pouvoir contrôler la vitesse des véhicules avec un radar de poche. Actuellement testé par les forces de l’ordre dans le Loir-et-Cher, cet appareil est commercialisé par l’entreprise Mercuria. Dans son numéro paru jeudi, Auto Plus a dévoilé les caractéristiques de ce radar portatif.

 

Un radar de 400 grammes

TruSpeed est un « laser portable dernier cri récemment homologué », un « bijou de technologie », selon le magazine. La revue spécialisée a testé le radar. Son verdict : « l’arme est d’une efficacité redoutable ». Il s’agit d’un radar « compact, léger (410g) », et donc bien plus discret que les fameuses jumelles laser utilisées par les forces de l’ordre. Il dispose « d’une portée de 640 mètres et est capable de prendre les voitures roulant jusqu’à 300 km/h avec une précision de plus ou moins 1 km/h ».
Grâce à un zoom x7, ce radar permet également de détecter les distractions au volant comme l’usage du téléphone, précise BFMTV.

 

Source.:

Comment faire pour accéder aux sites bloqués ?



 6 façons simples de les contourner:

 
Restrictions et les interdictions sur les sites Web sont toujours ennuyeux et les gouvernements sont maintenant censurent le contenu plus que jamais. Découvrez les 6 façons simples de contourner la censure d'accès bloqué les sites Web. Ces méthodes faciles à utiliser et efficaces comprennent l'utilisation de VPN, des extensions, des sites proxy, et d'autres.Compte tenu de la stature actuelle des «droits» constitutionnels et «libertés» conféré au public dans la plupart des démocraties, la censure et les interdictions sur les questions triviales souvent une surprise. Et à l'ère de l'Internet, harcelant le grand public est encore plus facile. Que ce soit la neutralité nette controversée, ou la restriction à l'accès à des sites Web spécifiques.Si vous aussi vous sentez étouffé par les sites bloqués alors voici quelques façons d'accéder à des sites bloqués:Comment accéder à des sites bloqués - 6 méthodes utiles! 


1. Devenir Anonyme: Sites Utiliser ProxyTrès souvent, dans un environnement professionnel, les employeurs établissent certaines limites, restreindre votre accès à certains sites particuliers. Parfois, vous avez besoin d'un moyen d'accéder aux sites bloqués et dans ces situations, les sites Web proxy agir comme une méthode de sauvetage.Sur le web, il y a des centaines de sites proxy qui rendent votre expérience Web «sans restriction». Un site proxy devient un modérateur entre l'utilisateur et le site du serveur. Le site proxy camoufle le site bloqué par les fournisseurs de services Internet et vous permet d'accéder à des sites bloqués. Pour obtenir un site web proxy pour un site bloqué, il suffit de lancer la recherche Google.Par exemple: Facebook Proxy Server. Dans le cas, Facebook est bloqué dans votre établissement, ou vous pouvez aller à -http://www.spysurfing.com/http://www.hidemyass.com/http://proxify.us/p/ et plus encore ... 

2. Utilisez VPNVPN ou Virtual Network Proxy vous permet de connecter votre appareil à une connexion sécurisée à un autre réseau sur Internet. VPN vous permet d'accéder à des sites bloqués à partir de votre réseau domestique et met votre adresse IP dans un pays lointain. Vous pouvez également télécharger les applications ou d'ouvrir les sites bloqués dans votre pays.VPN agit comme un tunnel qui convertit vos données en valeur des ordures qui est difficile pour quiconque de renifler et de reconnaître. Il y a des tonnes de services gratuits / VPN bon marché que l'on peut utiliser et profiter d'une expérience Internet sans interruption.Si vous êtes dans la recherche de moyens pour améliorer la sécurité de votre ordinateur, vous pouvez également opter pour la combinaison mortelle de TOR et VPN.Consultez notre VPN Comment mettre en place sur les appareils Android sans avoir besoin d'aucun logiciel. Vous pouvez également lire notre article détaillé sur ce qui est VPN et comment il fonctionne.

 3. Utilisez IP plutôt que l'URLLe site Web bloqué sont parfois stockés comme une liste d'URL et en utilisant IP du site pourrait fonctionner dans quelques cas. Pour obtenir l'adresse IP pour un site Web, vous faites une commande ping domain.com dans Invite de commandes. Utilisation de la propriété intellectuelle est un moyen simple d'accéder à des sites bloqués dans votre région. Cependant, si le site avait caché son IP aussi, alors il ne sera pas ouvert avec cette méthode.Tout ce que vous devez faire est de lancer CMD sur votre ordinateur. Maintenant, tapez "www.websitename.com ping" et appuyez sur Entrée. Ceci renverra rapidement l'adresse IP. Maintenant, entrez cette adresse IP dans la barre d'adresse de votre navigateur Web et appuyez sur Entrée.

 4. Changer réseau proxy dans les navigateursVotre collège ou institut peut-être avoir plus d'une procuration pour son réseau. Ainsi, il arrive que certains sites sont limités sur un proxy, mais accessible dans un autre. Ainsi, vous pouvez donner un essai de proxy surf à l'accès bloqué des sites Web dans votre collège.La désactivation des paramètres de proxy réseau dans nos navigateurs web est pas une tâche difficile. Vous avez juste besoin de trouver l'option connexions / réseau dans les paramètres de votre navigateur Web. Là, vous pouvez sélectionner l'option sans proxy ou utiliser un autre qui est fournir la navigation sans restriction à votre institution. 

5. Utilisez Google TranslateInstituts ou même des pays parfois ne pas interdire Google Translate. Ainsi, vous pouvez contourner la restriction en convertissant le site Web bloqué dans une autre langue que vous savez peut-être. Essayez Google Translate et voyez par vous-même. Il est encore un autre moyen simple d'accéder à des sites bloqués.Vous pouvez également utiliser Bing service de traduction de Microsoft pour débloquer un site interdit. 

6. Bypass via Extensions:
Si les sites qui sont bloqués par votre institut ou bureau sont dynamiques dans la nature tels que Facebook ou YouTube, alors vous devriez faire un essai à ces extensions. Hola et ProxMate(14 jrs trial) sont des extensions que vous pouvez utiliser pour l'accès bloqué les sites Web.Voici quelques-unes des plus efficaces et faciles à utiliser des méthodes pour contourner la censure qui a été mis sur vos sites Web préférés. Faites-nous savoir lequel préférez-vous pour accéder à des sites bloqués dans votre région.

Source.:

Un anticorps, nouvelle piste de médicament contre la sclérose en plaques





Une équipe française a développé un anticorps-médicament contre cette maladie neurologique qu'est la sclérose en plaques. Testé chez la souris, il pourrait bientôt faire l'objet d'un essai clinique chez l'homme.

 Un anticorps possédant des effets thérapeutiques potentiels contre la sclérose en plaques, cause la plus fréquente d'invalidité neurologique de l'adulte jeune, offre des perspectives d'un nouveau médicament pour lutter contre la maladie, selon des chercheurs de l'Inserm. Les scientifiques, dont les travaux sont publiés mercredi 20 juillet 2016 dans la revue Brain, ont développé cet anticorps et l'ont testé sur des souris. Ils espèrent passer aussitôt que possible à de premiers essais chez les humains. "Nous espérons pouvoir démarrer des essais cliniques - dans un premier temps sur l'innocuité de l’anticorps, puis sur son efficacité si l'innocuité est vérifiée - le plus tôt possible", a indiqué à l'AFP Fabian Docagne, qui a dirigé l'étude. "Pour cela, nous cherchons des partenaires (industriels, etc.) prêts à financer des essais qui peuvent représenter un investissement de plusieurs millions d'euros", a-t-il ajouté. Ces travaux ont fait l'objet d'une demande de brevet.
Aucun traitement actuel ne permet de stopper la progression de la maladie

La sclérose en plaques (SEP), qui affecte le cerveau et la moelle épinière, est considérée comme une maladie auto-immune car le système immunitaire, censé protéger l'organisme des agressions extérieures, attaque ses propres constituants. Les cellules immunitaires, en particulier les lymphocytes, entraînent la destruction de la gaine de myéline qui entoure et protège les prolongements (axones) des neurones, perturbant ainsi la transmission de l'influx nerveux (voir image ci-dessous). Les lésions sous forme de "plaques" sont dispersées au niveau du cerveau et de la moelle épinière. Elles provoquent des symptômes qui varient beaucoup d'une personne à l'autre.

© Inserm/Fumat, Carole

Le plus souvent, la maladie, qui touche environ une personne sur mille, se manifeste par poussées, avec l'apparition de troubles moteurs, sensitifs et cognitifs, qui régressent en quelques semaines. Mais au fil des années, ces symptômes peuvent évoluer vers un handicap irréversible. Les traitements actuels réduisent les poussées et améliorent la qualité de vie des patients, mais ne luttent pas contre la progression de la maladie. Pour que les cellules du système immunitaire circulant dans le sang atteignent le système nerveux central, elles doivent franchir la barrière sang-cerveau (barrière hémato-encéphalique) et la barrière sang-moelle épinière (hémato-médullaire).
Le mode d'action de l'anticorps

L'anticorps, appelé Glunomab, développé au laboratoire, empêche l'ouverture de ces barrières en bloquant l'activation d'un récepteur, NMDA, par une protéine, le tPA (voir le schéma ci-dessous). Ce qui a pour effet de limiter le passage des lymphocytes agresseurs. L'équipe a testé ses effets thérapeutiques sur des souris affectées d'une forme de sclérose en plaques. Après une injection intraveineuse du Glunomab, la progression des troubles moteurs (paralysie partielle ou totale des membres) a été bloquée. Chez les souris traitées, cet effet est associé à une diminution de l'infiltration des lymphocytes dans le tissu nerveux, et à une réduction de la destruction des gaines nerveuses.

Source.:

3 paramètres de personnalisation Android cachés que vous devez essayer



Déverrouiller le système UI Tuner pour cacher et de révéler les icônes état-bar, réorganiser les "réglages rapides" boutons, et plus.

Si vous avez déjà été gêné par l'encombrement des icônes en haut de votre écran d'accueil Android, de bonnes nouvelles: Il y a quelque chose que vous pouvez faire à ce sujet.
Turns out il y a un trio de paramètres secrets pour personnaliser l'interface utilisateur Android, et l'un d'eux vous permettra de cacher ou révéler des icônes dans la barre d'état. Vous pouvez également réorganiser le menu déroulant Android "réglages rapides," ainsi que de faire une petite mais importante tweak à la batterie mètre Android.
Vous ne trouverez aucun de ces paramètres en enfonçant autour de l'écran des paramètres standard. Au lieu de cela, vous aurez besoin de déverrouiller le caché "System Tuner UI" en premier. Voici comment le faire.Comment révéler le système UI Tuner
Tout d'abord, faites glisser vers le bas à partir du haut de l'écran pour révéler le plein "réglages rapides" fenêtre ombre, puis appuyez et maintenez le bouton Paramètres (celui qui ressemble à un engrenage) dans le coin supérieur droit de l'écran.Comment révéler le système UI TunerBen Patterson
Appuyez et maintenez le bouton Paramètres jusqu'à ce que l'icône de la clé peu apparaître.
Maintenez le bouton Paramètres pour assez longtemps, et une petite icône de clé apparaît à côté du bouton Paramètres. Une fois que vous voyez la clé, appuyez sur le bouton Paramètres de nouveau, puis faites défiler tout le chemin vers le bas pour une nouvelle section Paramètres-celui marqué système UI Tuner.
Lorsque vous lancez l'interface utilisateur du système Tuner, vous verrez un avertissement qui lit (en partie) que «ces caractéristiques peuvent changer, casser, ou disparaître dans les prochaines versions» et de «procéder avec prudence." Tap Got à continue- et ne vous inquiétez pas, vous pouvez toujours désactiver le système UI Tuner si vous préférez ne plaisante pas avec ces paramètres Android "expérimentaux".
Une fois que vous rejetez l'avertissement, vous aurez accès aux paramètres système UI Tuner. Prenons un tour, nous?Réorganiser les boutons 'réglages rapides de
Vous savez probablement déjà comment révéler "rapidement les paramètres" du panneau d'Android en faisant glisser vers le bas à partir du haut de l'écran avec deux doigts. Ce que vous savez peut-être pas, cependant, est que vous pouvez ajouter, supprimer et réorganiser les paramètres rapides boutons-ou au moins, vous pouvez avec l'aide du système UI Tuner.Réorganiser laBen Patterson
Vous pouvez réorganiser ou masquer des "réglages rapides" boutons que vous souhaitez, le tout avec un peu d'aide de l'interface utilisateur du système Tuner.
Appuyez sur Paramètres rapides de l'écran Tuner de l'interface utilisateur du système principal, et vous verrez le panneau standard des paramètres des boutons rapides.
Pour déplacer un bouton, appuyez et maintenez-le, puis faites-la glisser sur un autre bouton pour les deux places de commutation. Pour masquer un bouton à partir des réglages rapides panneau, appuyez et maintenez-le, puis faites-la glisser vers l'icône Supprimer. Pour mettre tous les boutons supprimés en arrière, appuyez sur Ajouter carreaux, puis sur le nom d'un bouton.
Si vous souhaitez revenir aux anciens paramètres rapides boutons, appuyez sur le bouton de menu à trois points dans le coin en haut à droite de l'écran, puis appuyez sur Réinitialiser.Prendre en charge la barre d'état
Si toutes les icônes Bluetooth, Wi-Fi, alarme, et «Ne pas déranger» dans la barre d'état Android sont un peu trop, le système UI Tuner vous aidera à réduire le fouillis.Prendre en charge la barre d'étatBen Patterson
Il suffit de feuilleter un interrupteur pour cacher une icône spécifique dans la barre de votre appareil Android d'état.
Appuyez sur le paramètre pour voir une liste de 10 icônes barre d'état, allant de Cast et Hotspot aux données cellulaires et le mode Avion, chacun avec son propre commutateur barre d'état. Par défaut, chaque icône est activée; pour cacher une icône, il suffit de feuilleter son interrupteur.
Vous pouvez désactiver à peu près toute icône dans la barre d'état, sauf pour le compteur de la batterie et de l'horloge.Voyez votre vie restante de la batterie en pourcentage
Si vous voulez une lecture plus précise de combien d'une charge de la batterie de votre appareil Android a quitté, vous pouvez utiliser le système UI Tuner pour emboutir une lecture en pourcentage sur la batterie icône Android standard.Voyez votre vie restante de la batterie en pourcentageBen Patterson
Un cadre simple interface utilisateur du système Tuner va ajouter une lecture de pourcentage sur la batterie icône Android.
Retour à l'écran principal du tuner de l'interface utilisateur du système, puis retournez sur le Salon intégré commutateur de pourcentage de la batterie. Une fois que vous faites, vous verrez un petit pourcentage de lecture assis dans la batterie icône dans la barre d'état.Désactiver le panneau interface utilisateur du système Tuner
Google ne fait pas de promesses sur les caractéristiques amassés dans son système caché UI Tuner. Comme vous vous en souvenez, ce message pop-up Tuner initial avertit que tout et tous ses options de personnalisation peuvent changer ou disparaître à tout moment.
Si vous préférez ne pas vous soucier de quand vos nouveaux paramètres préférés vont disparaître, vous pouvez simplement tirer la prise précoce. Dans l'écran Tuner de l'interface utilisateur du système principal, appuyez sur le bouton à trois points dans le coin supérieur de l'écran, puis appuyez sur Supprimer dans Paramètres.
Vous pouvez toujours changer d'avis, bien sûr; tout simplement retourner aux réglages rapides glisser vers le bas et appuyez sur et maintenez le bouton Paramètres.


Source.:

15 trucs d'experts de la Apple TV




L'Apple TV n'attire pas le même nombre de titres que l'iPhone ou le MacBook, mais il est un peu de la qualité du kit dans son propre droit - en particulier le dernier modèle, qui ajoute Siri commande vocale et de soutien pour les applications tierces à tous les musique et film bonté.Si vous avez ramassé l'un des quatrième génération Apple TV alors vous saurez qu'il est conçu pour être aussi possible conviviale, mais derrière son interface simple, intuitive ya quelques fonctionnalités et astuces pratiques que vous pourriez ne pas avoir découvert. Voici un aperçu rapide.1. Réorganiser l'écran d'accueilModification de la disposition des icônes sur l'écran avant de l'Apple TV est presque aussi simple que réarranger les applications sur votre téléphone. Longue-presse sur la partie du pavé tactile de la télécommande Siri et l'icône de l'application actuelle commence à vous secouer - puis glisser juste pour le repositionner.2. Utilisez Siri pour trouver quelque chose à regarderCollé pour un peu d'inspiration pour votre prochain marathon de binge-regarder? Activer Siri en appuyant sur le bouton du microphone, puis demande «Que dois-je regarder?" de voir des recommandations des offres actuelles sur le magasin iTunes.3. dialogue Replay vous avez ratéRejouerSi quelqu'un dit quelque chose de crucial sur l'écran et vous l'avez manqué, maintenez enfoncé le bouton de microphone et demander à Siri "qu'est-ce qu'il / elle vient de dire?" Votre Apple TV rembobine 15 secondes et commute brièvement sur les sous-titres pour vous assurer que vous comprenez ce qui se passe.4. Mettez rapidement entre les applicationsIl y a quelques astuces pour l'utilisation des touches de la télécommande qui peuvent ne pas être immédiatement évident pour vous: appuyez deux fois sur le bouton Accueil (TV) pour basculer entre les applications, par exemple. Le bouton Menu, quant à lui, peut être utilisé comme un bouton de retour pour revenir sur vos pas.5. Enregistrez votre audienceSi vous voulez que vos oreilles pour durer plus longtemps ou ne veulent pas réveiller les voisins puis maintenez le bouton Siri (microphone) et dire «réduire les sons forts" (la même option est disponible dans les paramètres trop). Ce "stimule le dialogue et adoucit la musique et des effets sonores», explique Apple.6. Trouver les hogs de stockageStockageSi vous êtes à court de place sur votre Apple TV, vous pouvez aller sur Paramètres et choisissez Général puis Gérer le stockage pour trouver les pires contrevenants dans la mesure où l'espace de stockage est concerné. En utilisant les poubelles sur la droite, vous pouvez supprimer les applications dont vous avez besoin plus.7. En savoir plus sur les étoiles d'un filmNul doute que vous avez trouvé vous demandez qui est un acteur particulier pendant que vous regardez un film, et l'Apple TV peut vous dire: appuyez longuement sur le bouton Siri sur la télécommande puis demander "qui tient la vedette dans ce?" pour voir quelques brèves informations bio sur le modèle tiré à partir du Web.8. Vérifiez les prévisions météoMaintenant que Siri est intégré dans l'Apple TV, vous pouvez obtenir beaucoup plus d'informations à partir du Web. Par exemple, appuyez et maintenez le bouton Siri pour demander "ai-je besoin d'un parapluie demain?" ou "quel est le climat à Sydney?" et diverses autres questions météorologiques.9. Naviguer autour des films et des spectaclesNaviguerAppuyez et maintenez le côté gauche ou à droite du pavé tactile à distance pour revenir en arrière ou avancer rapidement à travers tout ce que vous regardez. Vous pouvez obtenir le même résultat en disant Siri à «revenir en arrière» ou «avance rapide» et vous pouvez ajouter dans un certain nombre de secondes si nécessaire.10. Trouvez vos scènes préféréesSi vous regardez le contenu que vous avez acheté à partir d'iTunes, puis glisser vers le bas à partir du haut sera souvent faire apparaître une liste de chapitres illustrés par des vignettes (comme sur un menu de DVD) - vous pouvez l'utiliser comme un moyen rapide de sauter entre les différents des points dans un film.11. Construire une liste de souhaitsLorsque vous naviguez autour de l'iTunes Store, vous verrez une liste de souhaits ou de l'option Favoris sur l'écran d'aperçu - ce qui est une façon de se souvenir des films et montre que vous voulez rattraper. Vos deux listes curated sont accessibles par l'avant de la page des applications iTunes Store.12. Installer des jeux que vous possédez déjàAchetéApple a fait une grande partie de la capacité de la nouvelle Apple TV pour jouer à des jeux et beaucoup de titres iPhone et iPad font le commutateur. Pour voir si les jeux que vous avez déjà acheté pour iOS sont disponibles pour jouer sur tvOS, aller à l'App Store et d'ouvrir le panneau acheté.13. Laissez les enfants courir sauvageSi vous avez peu de ceux qui aiment l'Apple TV, vous pouvez faire en sorte qu'ils ne soient pas dans le malheur pendant que vous ne regardez pas en se dirigeant vers la section Restrictions dans les paramètres. Vous pouvez empêcher les nouveaux achats et le contenu de bloc qui dépassent une certaine catégorie d'âge.14. Redémarrez votre boîtier Apple TVL'Apple TV est pas un dispositif particulièrement compliqué, mais il pourrait y avoir des occasions où vous rencontrez un bug ou un accident. Maintenez les touches Menu et Accueil jusqu'à LED blanche de l'Apple TV se met à clignoter pour forcer un redémarrage de l'appareil (vos applications ne seront pas affectés).15. Prendre d'Apple TV screenshotsCaptures d'écranVous pourriez être intéressé de savoir que vous pouvez prendre des screenshots de l'interface de l'Apple TV, si vous avez un Mac et un câble USB-C à la main et aussi longtemps que le contenu ne joue pas. Raccorder le boîtier à l'ordinateur et vous verrez comme une nouvelle entrée lors de l'enregistrement d'un film dans QuickTime.


Source.: