Rechercher sur ce blogue

vendredi 4 novembre 2016

La SIQ, « c'est une gang de pas bons » - Monique Jérôme-Forget





EXCLUSIF - En toute franchise, Monique Jérôme-Forget a admis en entrevue que la Société immobilière du Québec dont elle avait la responsabilité n'était pas sa priorité au gouvernement. Elle se fiait au pdg et aux membres du conseil d'administration pour lesquels elle n'avait toutefois pas une grande estime.
Un texte de Marie-Maude DenisTwitterCourriel et Gaétan PouliotTwitterCourriel d'Enquête « Sincèrement, ça ne m'intéressait pas. Peut-être que ça aurait dû m'intéresser. Moi, Monique Jérôme Forget, la SIQ ne m'intéressait pas », nous a avoué l'ex-ministre libérale rencontrée dans sa demeure de Montréal cet été.
Bien qu'au moment de l'entrevue elle n'ait pas été au courant des détails de l'enquête de l'Unité permanente anticorruption (UPAC) sur de graves allégations de fraude, elle nous a dit avoir collaboré avec les policiers pour les aider dans leurs recherches sur la Société immobilière.
Cette société d'État était sous sa responsabilité. Mme Jérôme-Forget a été présidente du Conseil du trésor de 2003 à 2008 et ministre des Finances de 2007 à 2009 dans le gouvernement de Jean Charest.
C'est durant cette période que des collecteurs de fonds du Parti libéral du Québec (PLQ) et l'ex-pdg de la SIQ se seraient partagé d'importantes sommes d'argent en marge de transactions immobilières effectuées par le gouvernement.
Allégations de fraude impliquant des collecteurs de fonds du PLQ Pour assurer la bonne gouvernance de l'institution, Monique Jérôme-Forget se fiait aux gestionnaires et au conseil d'administration.
Pense-t-elle que des organisateurs politiques libéraux auraient pu contribuer à la nomination des membres du C. A. et peut-être même du pdg de la SIQ lorsqu'elle en était responsable?
« Sincèrement, je ne pourrais pas vous dire », dit-elle, ajoutant que personne de compétent ne souhaitait être administrateur de la SIQ, un poste bénévole.
« Peut-être que je ne devrais pas dire ça, mais aller [au] conseil d'administration de la SIQ, ce n'est pas le plus prestigieux », explique-t-elle.
Elle-même ne voudrait jamais occuper cette fonction.
C'est pas assez prestigieux. Ça n'a pas d'envergure. Aller m'intéresser aux édifices du gouvernement. Voyons. Zéro intérêt.
Monique Jérôme-Forget
Fait troublant, tous les membres du conseil d'administration de la SIQ nommés avec l'arrivée du pdg Marc-André Fortier, en 2003, avaient un lien avec le PLQ (bénévoles, donateurs) ou avec les collecteurs de fonds Charles Rondeau ou Franco Fava.
« Quelqu'un qui connaît la construction, qui connaît la location, etc. Les gens qui sont bons ne voudront pas aller à Québec à la SIQ », ajoute M. Jérôme-Forget.
Résultat, les membres du C. A. de la SIQ étaient des incompétents, à son avis.
C'est une gang de pas bons là-dedans! C'est pas prestigieux.
Monique Jérôme-Forget
Des propos que rejette du revers de la main Claire Boulanger, qui était membre du conseil d'administration à l'époque.
« Nous avons eu le plaisir de la rencontrer peut-être trois minutes à son bureau. Elle n'avait vraiment aucune affinité pour la Société immobilière. Elle ne nous connaissait pas du tout. [...] Alors, je ne sais pas où elle prend ses propos que "c'est une gang de pas bons" », dit Mme Boulanger, ajoutant avoir siégé avec des gens de bonne foi, qui travaillaient fort et prenaient au sérieux leur mandat à la SIQ.
Selon Mme Boulanger, le conseil d'administration a été induit en erreur par Marc-André Fortier lorsqu'il était pdg.
Mise à pied de Marc-André Fortier
Si Monique Jérôme-Forget a embauché le pdg Marc-André Fortier en 2003, c'est aussi elle qui l'a renvoyé.
Marc-André Fortier
Photo : Radio-Canada/Jasmin Simard
En 2008, le vérificateur général informe Mme Jérôme-Forget d'irrégularités dans les comptes de dépenses du pdg de la SIQ. On y retrouve des invitations à des parties de golf et des « dépenses absolument incroyables », se rappelle Mme Jérôme-Forget. Elle le met à pied sur-le-champ.
M. Fortier sera d'ailleurs poursuivi par son ancien employeur pour des dépenses injustifiées. Le tribunal l'a condamné à rembourser 75 000 $.
Lors de son procès, il a déclaré qu'il avait été nommé à la tête de la SIQ après avoir exercé des pressions sur des personnes « pesantes » au PLQ.
« On m'a demandé de le rencontrer. Je n'ai pas été éblouie par M. Fortier, je dois vous avouer candidement », dit Monique Jérôme-Forget, se rappelant sa rencontre avec l'homme après la prise du pouvoir des libéraux en 2003.
Malgré tout, elle confirmera sa nomination qui lui est recommandée par le Secrétariat aux emplois supérieurs, qui relevait du premier ministre de l'époque, Jean Charest.


Radio-Canada a appris que Marc-André Fortier, pdg de la SIQ de 2003 à 2008, et les collecteurs de fonds libéraux William Bartlett, Franco Fava et Charles Rondeau se seraient partagé près de 2 millions de dollars dans le cadre de prolongation de baux.
Plusieurs documents obtenus lors de notre enquête démontrent que la SIQ opte la plupart du temps pour des baux de 10 ans et moins.
Pourtant, en 2004, la société d’État a signé un bail de 17 ans pour la location de presque tous les étages du plus important édifice de la place D’Youville, à Québec. 


Deux mois plus tard, le gestionnaire de l’immeuble aurait donné l’ordre de virer 1,25 million de dollars d’une banque du Liechtenstein à un compte en Suisse.
La majorité de cette somme aurait ensuite pris le chemin de quatre comptes aux Bahamas.
Le manège se serait répété en 2006 lorsque la SIQ a signé des baux de 20 et 25 ans pour deux autres immeubles à Québec.
Cette fois, le gestionnaire aurait versé 2,1 millions de dollars à un consultant en immobilier. L'argent aurait ensuite transité de Montréal vers une banque en Belgique et dans plusieurs autres comptes en Suisse.
Au bout de la chaîne, 902 000 $ auraient été déposés dans un compte de William Bartlett, qui en plus d’être un collecteur de fonds du PLQ est un ancien vice-président de la SIQ.
Il aurait transféré la moitié de cette somme dans une banque des Bahamas. De là, trois traites bancaires auraient été émises aux noms de Marc-André Fortier (170 000 $), de Charles Rondeau (100 000 $) et de Franco Fava (100 000 $).
Les gestionnaires d’immeubles nous ont dit ne pas savoir qui a bénéficié ultimement des sommes d’argent. 





Maxim Martin de la radio Énergie a dit de lui: Que le nouveau Parrain du Québec était Jean Charest ;-)


Source.:

Êtes-vous un journaliste? La police qui vous espionne pour identifier vos sources !



Le Service de police de la ville de Montréal (SPVM) a placé sous surveillance le iPhone du chroniqueur de La Presse Patrick Lagacé afin de connaître l'identité de ses interlocuteurs pendant plusieurs mois et de pouvoir le localiser avec le GPS intégré.
Au moins 24 mandats de surveillance concernant le téléphone ont été accordés par la justice depuis le début de l'année, à la demande de la section des Enquêtes spéciales de la police, selon La Presse. Cette section est chargée de réprimer le crime au sein même des forces de l'ordre.
-Advertisement-
x
"J'étais incrédule, je ne croyais pas que ça se pouvait, a confié Patrick Lagacé en entrevue à La Presse canadienne. Mon collègue Daniel Renaud m'avait dit qu'il entendait mon nom pour des histoires de dévoilement de la preuve dans l'histoire des quatre policiers arrêtés l'été dernier. La Presse a décidé d'envoyer un avocat pour parler au procureur de la Couronne, et c'est là qu'on a su l'ampleur de ce que le SPVM a fait en matière d'espionnage de mon téléphone, avec l'assentiment d'une juge."
Trois des mandats ont permis d'obtenir les numéros entrants et sortants de l'appareil, tant pour les appels que les messages textes. Un mandat de localisation a aussi permis aux policiers du SPVM d'activer la puce GPS du iPhone de Patrick Lagacé afin de savoir exactement où il se trouvait, ont admis deux enquêteurs responsables du dossier.
C'est la juge de paix Josée de Carufel, de Montréal, qui a autorisé la majorité des mandats de surveillance. Les mandats ont été demandés et obtenus dans le cadre du "Projet Escouade" qui portait sur des allégations de fabrication de preuve par des enquêteurs spécialistes des gangs de rue et du trafic de drogue. Cinq policiers ont été arrêtés cet été à l'issue de l'enquête, et deux ont été accusés.
L'un des policiers visés dans Escouade était Fayçal Djelidi. En surveillant le cellulaire de ce dernier, la section des Enquêtes spéciales du SPVM a détecté des contacts entre le policier et Patrick Lagacé, ont expliqué les enquêteurs Iad Hanna et Normand Borduas, responsables du dossier.
Le patron sortant des Affaires internes du SPVM, Costa Labos, a affirmé à La Presse avoir donné son feu vert à ce moyen d'enquête. Il a refusé de révéler si le chef de police Philippe Pichet a été informé de la mise sous surveillance de l'appareil. M. Labos a aussi affirmé qu'"à sa connaissance", aucun autre journaliste n'avait fait l'objet de surveillance du SPVM dans les dernières années, mais sans pouvoir "le garantir".
M. Lagacé juge que les raisons invoquées par le SPVM, à savoir faire avancer une enquête interne, ne sont pas crédibles. "Il y a un contexte de chasse aux sorcières à la police de Montréal, où elle cherche à savoir qui parle à des journalistes, estime-t-il. Je crois que dans une des enquêtes criminelles sur un policier, on a soupçonné que ce policier parlait à un journaliste, et que le SPVM a vu là un prétexte fantastique pour espionner un journaliste. Et ils ont trouvé une juge qui a été assez stupide pour émettre un mandat et leur permettre de faire ça."
M. Lagacé rappelle qu'il n'est pas un journaliste d'enquête: il écrit des chroniques et critique des institutions. "S'ils ont fait ça à un journaliste qui ne fait pas d'enquête, imaginez ce qu'ils font à des vrais journalistes d'enquête", a-t-il dit.
Selon lui, l'affaire est un recul pour la liberté de la presse. "Si on vit dans une société où les journalistes sont espionnés par l'État simplement pour s'assurer que des sources ne leur parlent pas et pour trouver ces sources, c'est un recul pour l'exercice de la liberté de presse. Et ça donnera une société qui devra se fier uniquement à la version officielle qu'on trouve dans les communiqués de presse, ce qui est une partie incomplète de la vérité", a-t-il ajouté.
Le vice-président à l'information de La Presse, Éric Trottier, a également dénoncé l'opération, qui "constitue une attaque sans équivoque contre l'institution qu'est La Presse et contre toute la profession journalistique".
De son côté, le parti Projet Montréal demande au chef de police Philippe Pichet de se retirer temporairement de ses fonctions. Le maire Denis Coderre doit réagir plus tard en après-midi.
Le SPVM a annoncé vendredi que l'inspecteur-chef Labos avait été muté des Affaires internes vers la division des communications opérationnelles et informations policières, qui gère notamment les télécommunications du service de police. Rien n'indique qu'un lien existe entre cette décision et la mise sous surveillance du cellulaire de Patrick Lagacé.
Cet été, le policier avait lui-même fait l'objet d'une enquête criminelle en lien avec une traque aux fuites médiatiques. Aucune accusation n'a finalement été déposée contre lui.



Edward Snowden commente la surveillance de Patrick Lagacé par le SPVM

 Êtes-vous un journaliste? La police qui vous espionne pour identifier vos sources, ce n'est plus hypothétique. Ça se passe aujourd'hui.


Lundi matin, le célèbre lanceur d'alerte Edward Snowden a commenté l'affaire sur Twitter.
Le tweet est accompagné d'un lien vers un article de Montreal Gazette rapportant les événements.
Le cas de Patrick Lagacé soulève l'épineuse question de la protection des sources journalistiques et des lanceurs d'alerte, une problématique très chère au coeur d'Edward Snowden.
Ce n'est pas la première fois que l'ex-employé de la NSA commente des controverses canadiennes. Il s'est récemment invité dans le débat entourant la loi C-51.
 Quelques heures après que sa situation d'espionnage a été dévoilée au grand jour, Patrick Lagacé ne mâche pas ses mots. Non seulement il est inacceptable selon lui qu'une juge de paix ait donné son accord pour plus de 20 mandats de surveillance concernant son téléphone cellulaire, mais il est aussi préoccupant que les policiers qui osent parler aux journalistes soient autant traqués par leurs confrères et supérieurs.On sait que des policiers se sont faits menacer de passer le détecteur de mensonge pour voir s’ils avaient parlé aux journalistes. Félix Séguin [journaliste à TVA Nouvelles et au Journal de Montréal] sait que la police dispose d’un logiciel pour essayer de croiser des numéros de téléphone de journalistes avec des comptes téléphoniques des policiers. Pour eux, parler à un journaliste c’est une faute grave.  
Pourquoi est-ce si important que des policiers aient le droit de parler aux journalistes?
Car il est question ici de démocratie, si le débat public n'est alimenté que par les informations officielles de l'État, on ne saura pas tout, les citoyens seront privés d'informations de haute importance. La démocratie recule et se fragilise.Ça confirme que police et politique vont de paire !

 



Source.:

jeudi 3 novembre 2016

L'agriculture urbaine avec les fermes verticales



Fermes verticales

Comment nourrir 7 milliards d'habitants sans dégrader davantage la planète?

Présentation

En Europe, en Amérique du Nord et en Asie, l'agriculture urbaine cherche à rapprocher les lieux de production des lieux de consommation, mais ses résultats restent limités. Proposé au début des années 2000 par Dickson Despommier, le concept de « ferme verticale » remporte partout dans le monde un succès croissant. À Singapour, à Chicago, à Shanghai et en Europe, on cherche à présent à donner corps au rêve de son inventeur.
  • Production : Nous sommes à l’aube d’une troisième révolution industrielle, une révolution qui verra naître des villes intelligentes, numériques, , interactives. La question se pose : comment endiguer les problèmes colossaux que risquent de générer l’explosion des foyers de population urbains? Des concepts utopiques, futuristes sont d’ores, déjà proposés. Les villes du futur vous fait découvrir des projets innovants, fascinants qui feront partie des cités dans un avenir rapproché.Mais c'est encore trop dispendieux.

  • La notion de « ferme verticale » ou d'agriculture verticale regroupe divers concepts fondés sur l'idée de cultiver des quantités significatives de produits alimentaires dans des tours, parois ou structures verticales, de manière à produire plus sur une faible emprise au sol, éventuellement en ville pour répondre à des besoins de proximité (filières courtes). Certains projets sont des sortes de gratte-ciel consacrés à l'agriculture (farmscrapers pour les anglophones).
    L'idée de base des projets les plus souvent cités vient d'un concept développé en 1999 par Dickson Despommier, professeur en santé environnementale et microbiologie à l'université Columbia à New York avec des étudiants diplômés d'une classe d'écologie de la santé (« Medical ecology class »).
    Selon lui, une telle tour pourrait être construite pour environ 84 millions de dollars US, mais jusqu'à présent personne n'en a construit.
    Le design architectural de ces tours a d'abord été développé par Andrew Kranis de la Columbia University et Gordon Graff1,2,3 à l'University of Waterloo.

    * Ce concept s'est d'abord fait connaître du grand public par un article de Lisa Chamberlain dans le New York5. Depuis 2007, des articles ont été publiés par le The New York Times6, U.S. News & World Report7, Popular Science8 et Maxim, entre autres. Le concept a plusieurs fois aussi été présenté lors de reportages télévisés.

    Des premières fermes verticales sont évoquées comme projets à Las Vegas (Nevada), à Incheon (Corée), à Abou Dabi et Dubaï (Émirats arabes unis), à Nashville (Tennessee) ou encore dans la future ville écologique de Dongtan, en Chine.
    Des projets de fermes verticales à bas coûts commencent également à apparaitre dans les pays en voie de développement comme le Burkina Faso, où un projet de tour maraîchère de 400 m2 basé sur le système Courtirey va être réalisé dans la ville de Toussiana.
 
 

Allez-vous être remplacé par un robot? Demandez-le à... notre robot!


Allez-vous être remplacé par un robot? Demandez-le à… notre robot!

On a demandé à notre journaliste d’écrire un reportage sur la robotisation des emplois. Il a préféré programmer un robot qui écrit des reportages à sa place!

Salut à toi, cher lecteur de L'actualité! Je suis un robot qui a été programmé pour te dire si tu risques un jour d'être remplacé au travail par... un robot! Mon créateur, le journaliste de données Naël Shiab, se trouve bien drôle d'avoir pensé à ça. Entre toi et moi, il rira moins quand c'est lui qui se fera remplacer...!
Je vais te poser quelques questions et ensuite t'écrire un article personnalisé. Je suis capable de générer des milliers de versions différentes du texte qui va apparaître ci-dessous. Je n'écris jamais tout à fait la même chose, je m'adapte toujours à toi! Et ne t'inquiète pas, j'ai la mémoire courte: je ne conserve aucune de tes informations personnelles.
Si tu souhaites reprendre les questions, c'est par ici :  @
*****
Pour commencer, essayons de trouver ton emploi dans la liste des professions de Statistique Canada.


Source.:

dimanche 30 octobre 2016

OGM: L'ADN des cultures génétiquement modifiées peuvent être transférés chez les humains qui les mangent





Confirmé: l'ADN des cultures génétiquement modifiées peuvent être transférés chez les humains qui les mangent
Cette information est effrayant en effet et soutient ce que nous savons est vrai ... Les aliments génétiquement modifiés sont mauvais. L'auteur fait référence brièvement qu'il estime que cela ne concerne pas seulement l'argent, et je suis d'accord. Monsanto et al ,peut être l'argent faisant des machines, mais je me sens vraiment il y a un ordre du jour plus sombre à pied. Nous sommes bombardés avec de l'ADN modifiant les toxines sur une base quotidienne et non pas seulement des aliments mais de vaccins, grand Pharma et même les particules de nano pulvérisé dans le ciel autrement connu comme modification du temps, gestion du rayonnement solaire, l'atténuation du CO2 (qui est un total crock) et même la pulvérisation de produits biologiques sous forme de bactéries et de virus. Si vous doutez que notre "gouvernement" serait expérimenter avec nous consulter Opération Sea-Spray dans les années 1950. Et je doute qu'il a cessé, malgré le traité de 1970 acceptant de ne pas faire des expériences sur les citoyens américains. Même syndrome de la guerre du Golfe a été liée à Bio et chimique exposition. Alors, pourquoi nos aliments ne pas faire partie d'une grande expérience?
Que je trouve intéressant est que l'un des principaux deniers Météo de géoingénierie, le Dr David Suzuki, est préoccupé par les aliments OGM changeant notre ADN. Est-ce qu'il ne voit pas tout cela est une forme de géoingénierie? Aliments, eau / météo, les vaccins, les produits pharmaceutiques et ajouter à ce que les fréquences électromagnétiques utilisées pour modifier les nuages ​​modifient aussi nos ondes cérébrales et affectent notre ADN cellulaire. Il est ALL géoingénierie.
Nous ne pouvons pas choisir quelle forme de géoingénierie est acceptable. Ils ont des conséquences diaboliques. Donc, jusqu'à ce que nous pouvons mettre fin à cette tyrannie, nous éviterons les toxines que nous pouvons, manger propre bio et non-OGM des aliments, voter avec nos dollars, et vivons nos vies comme si "ils" n'existent pas.
Nous gagnons en vivant bien, heureux, vie d'amour. Ils ne peuvent pas posséder notre esprit! (CG)
xxx
Par Arjun Walia
Dans une nouvelle étude publiée dans le peer revue Public Library of Science (PLOS de), les chercheurs soulignent qu'il existe des preuves suffisantes que les fragments d'ADN repas dérivés portent des gènes complets qui peuvent entrer dans le système de circulation humaine par un mécanisme inconnu. (0) Je me demande si les scientifiques de ces sociétés de biotechnologie ont déjà identifié cette méthode? Dans l'un des échantillons de sang, la concentration relative de l'ADN de la plante est supérieure à celle de l'ADN humain. L'étude a été basée sur l'analyse de plus de 1000 échantillons humains à partir de quatre études indépendantes. PLOS est un accès libre, bien respectée revue scientifique qui couvre la recherche primaire des disciplines au sein de la science et de la médecine. Il est formidable de voir cette étude publiée en elle, ce qui confirme ce que beaucoup ont été soupçonner depuis des années.
ADN1
En ce qui concerne les cultures et les aliments génétiquement modifiés, nous avons vraiment aucune idée de ce que les effets à long terme seront sur le public. La première vente commerciale des aliments génétiquement modifiés était il y a seulement vingt ans dans l'année 1994. Il n'y a aucun moyen possible que nos autorités de santé peuvent tester toutes les combinaisons possibles sur une grande population assez, sur une période de temps suffisamment longue pour pouvoir dire avec certitude qu'ils sont inoffensifs. Généticien David Suzuki a récemment exprimé sa préoccupation, en disant que les êtres humains font partie d'une «expérience génétique massive» pendant de nombreuses années, alors que des milliers de personnes continuent de consommer des OGM, et il est logique.
Les progrès de la science du génome au cours des dernières années ont révélé que les organismes peuvent partager leurs gènes. Avant cela, on avait pensé que les gènes ont été partagés seulement entre les membres individuels d'une espèce par la reproduction. Les généticiens ont suivi généralement l'héritage de gènes dans ce qu'ils appellent une manière «verticale», comme l'élevage d'un mâle et femelle -you suivre leur progéniture et continuer sur la route à partir de là. Aujourd'hui, les scientifiques reconnaissent que les gènes sont partagés non seulement parmi les membres d'une espèce, mais aussi entre les membres de différentes espèces.

    
«Notre sang est considéré comme étant un environnement bien séparé du monde extérieur et le tube digestif. Selon les standards de grandes macromolécules paradigme consommé avec de la nourriture ne peut pas passer directement au système circulatoire. Au cours de la digestion des protéines et de l'ADN sont supposés être dégradés en petits constituants, les acides aminés et d'acides nucléiques, respectivement, puis absorbées par un processus actif complexe et distribué aux différentes parties du corps à travers le système de circulation. Ici, sur la base de l'analyse de plus de 1000 échantillons humains provenant de quatre études indépendantes, nous présentons des preuves que des fragments d'ADN dérivés repas qui sont assez grand pour transporter des gènes complets peuvent éviter la dégradation et à travers un mécanisme inconnu entrent dans le système de circulation humaine. Dans l'un des échantillons de sang, la concentration relative de l'ADN de la plante est supérieure à celle de l'ADN humain. La concentration d'ADN de la plante montre une distribution log-normale étonnamment précis dans les échantillons de plasma tandis que les non-plasma (sang du cordon) échantillon de contrôle a été trouvé exempt d'ADN végétal ". (0)
Il est pas comme un être humain accouple avec une pomme, une banane ou une plante de carotte et d'échanges de gènes. Qu'est-ce que la biotechnologie et les sociétés de biotechnologie comme Monsanto ont fait, est qu'ils ont permis le transfert de gènes de l'un à l'autre sans aucun égard pour les limitations biologiques, ou des contraintes. Le problème est qu'il est basé sur de très mauvaise science. Les conditions et les «règles» biologiques applicables au transfert vertical de gènes, au moins ceux que nous connaissons, ne sont pas forcément au transfert horizontal de gènes. la science Biotech aujourd'hui est basée sur l'hypothèse que les principes régissant l'héritage de gènes sont les mêmes quand nous nous déplaçons gènes horizontalement comme ils sont quand ils sont déplacés verticalement. Il va juste pour montrer que les OGM devraient être soumis à beaucoup plus d'expérimentation et de recherche rigoureuse avant que nous continuons à les consommer.
Comment nos autorités sanitaires régissant peuvent approuver ces derniers comme sûrs? Il est presque comme s'ils nous ont dit qu'ils étaient en sécurité, et nous les avons cru juste sans remettre en question. Nous semblons être une course très crédule, mais les choses changent et plus commençons à interroger le monde autour d'eux.

    
"Une petite mutation dans un être humain peut déterminer tant, le point est lorsque vous déplacez un gène, un gène, une petite gène à partir d'un organisme dans un autre vous changer complètement son contexte. Il n'y a aucun moyen de prédire comment il va se comporter et ce que sera le résultat. Nous pensons que nous concevons ces formes de vie, mais il est comme prendre l'orchestre Toronto prêt à jouer une symphonie de Beethoven, puis vous prenez quelques batteurs aléatoires de «ici» et les retourner avec la symphonie de Toronto et de vous dire jouer de la musique. Ce qui sort va être quelque chose de très très différent. Publicistes disent qu'il ya une bonne intention derrière les OGM, mais le fait de la question est elle est alimentée par l'argent. »- David Suzuki
Je crois personnellement les intentions vont au-delà de l'argent, mais c'est une autre histoire.

Il est également assez clair que l'ADN de boîte alimentaire et ne se retrouvent dans les tissus animaux et les produits laitiers que les gens mangent. (4) (5)
Il y a des études qui montrent quand les humains ou les animaux digèrent les aliments génétiquement modifiés, les gènes créés artificiellement transférer dans et modifient le caractère des bactéries bénéfiques dans l'intestin. Les chercheurs rapportent que les microbes trouvés dans le petit intestin des personnes ilestomy sont capables d'acquérir et d'abriter des séquences d'ADN provenant de plantes génétiquement modifiées. (1) Les cultures génétiquement modifiées ont infiltré les aliments pour animaux depuis 1996, et il est normal pour eux d'avoir une alimentation complète GM. Des études ont lié les OGM des aliments pour animaux à l'inflammation de l'estomac sévère et l'utérus élargie chez les porcs.
Il est également important de noter que le transfert de gènes entre les cultures génétiquement modifiées et entourant les espèces indigènes a donné lieu à une espèce très résistantes appelées super mauvaises herbes. Selon l'organisation mondiale de la santé, le transfert de gènes et le mouvement des gènes de plantes génétiquement modifiées dans les cultures conventionnelles ou d'espèces apparentées peut avoir un effet sur la sécurité alimentaire et la sécurité alimentaire. «Ce risque est réel, comme l'a montré lorsque des traces de type de maïs qui a été approuvé seulement pour l'alimentation animale sont apparus dans les produits de maïs de la consommation humaine aux États-Unis." (3)
La vérité est, les ingénieurs génétiques ont jamais pris la réalité du transfert de gènes en considération quand ils produisent ces choses et de les introduire dans l'environnement. En conséquence, nous commençons maintenant à voir les conséquences de gènes qui sont conçus, en particulier la façon dont ils se propagent et modifient d'autres organismes dans divers environnements. Watrud et al (2004) ont constaté que le transgène propagation aux herbicides de la résistance par le pollen d'une superficie de 21 km au-delà de la zone de contrôle du périmètre et avaient pollinisé sauvage agrostis stolonifère. (2)
Avant cette année, les gouvernements ont conclu que le transfert de l'ADN provenant de cultures GM / aliments est peu probable de se produire. Maintenant, nous pouvons voir qu'ils sont mal, ou peut-être ils ont eu connaissance de ce déjà? Indépendamment du fait que l'ADN des aliments GM peuvent être transférées aux humains et aux animaux, très peu est encore connu aujourd'hui et ce qui est connu ne semble pas bon. Il y a des études qui relient les OGM et les pesticides à divers maux. Nous avons présenté et écrit à leur sujet sur notre site de nombreuses fois, ceci est un autre article à ajouter à la quantité croissante de preuves pour suggérer que nous devons mettre un terme à la production des OGM jusqu'à ce que nous savons avec certitude qu'ils sont sans danger pour la consommation humaine.
Il est pas un mystère ,mais pourquoi la plupart des pays du monde entier ont complètement interdit les OGM.


Source.:

Microsoft présente son premier desktop



Avec le Surface Studio, Microsoft lance un tout nouveau format pour sa gamme.

Hier, Microsoft a fait une conférence de presse afin de lever le voile sur ses prochaines nouveautés. Et côté hardware, on a eu droit à une belle surprise : le tout premier ordinateur de bureau de la gamme Surface de la firme de Redmond.


Le Surface Studio est un PC All-In-One ou plutôt une tablette géante qui peut aussi bien servir d’ordinateur que de planche à dessin pour les designers. Le pied articulé permet en effet à cet écran tactile de 28 pouces de s’incliner jusqu’à 20 degrés. Et outre les périphériques traditionnels, la Surface Studio est aussi compatible avec un stylet ainsi que le Dial, un nouvel accessoire qui rappelle les potentiomètres des vieux amplis, à utiliser sur le bureau ou bien directement sur l’écran et qui permet par exemple de contrôler le volume du son ou de faire une sélection sur une palette de couleurs. D’autre part, l’écran est doté d’un système qui fait qu’il n’est pas sensible aux pressions de la paume, ce qui devrait donner plus d’aisance.
microsoft-studio
Côté design, Microsoft a choisi l’aluminium comme matériau. Et selon la firme de Redmond, avec seulement 12,5 mm d’épaisseur, la Surface Studio est « l’écran LCD le plus fin jamais créé ».

Un ordinateur haut de gamme, même pour le prix

En tout cas, la finesse de la Surface Studio ne l’empêche pas d’en jeter au niveau des caractéristiques. L’écran affiche 63 % plus de pixels que les télévisions 4K les plus avancées.
Côté performance, on a trois configurations différentes avec trois prix différents, allant de 2 999 dollars à 4 999 dollars. Côté GPU, ça va d’un Nvidia GTX 965 M à un GTX 980 M. Et les processeurs sont des Intel Core i5 ou i7 de sixième génération. Le tout est livré avec un stylet, une souris et un clavier.
Ci-dessous, une capture d’écran de la fiche technique complète.
microsoft-studio
Le seul bémol dans tout ça, à part les prix, c’est que ce produit n’est pour le moment annoncé que pour le marché des Etats-Unis. En Europe, il faudra faire preuve de patience.

Source.:

Microsoft s'apprête à renouveler son logiciel mythique de dessin sur Windows : Paint.



Qui ne connaît pas Paint ? Depuis les premières versions de Windows, Microsoft livre un logiciel de dessin des plus basiques : Paintbrush devenu Paint. Celui-ci n'a d'autres prétentions que de permettre quelques travaux d'appoint pour le commun des mortels alors que les plus patients en tireront toute la quitessence pour accomplir de vrais chefs d'oeuvre.

Alors que Paint n'a pas évolué depuis Windows 7, Microsoft s'apprête à passer l'app en une version UWP qui rejoindra dans les mois à venir Windows 10. L'application adopte pour l'occasion une nouvelle interface, une icône qui ressemble à s'y méprendre à la légendaire montgolfière multicolore du canadien Corel et gère l'importation et l'exportation de modèles 3D. Et bien sûr le tactile est de mise avec le support du stylet.

Télécharger Microsoft Paint UWP

Si Paint restera malgré tout limité à certains usages, cette nouvelle version reste intéressante à découvrir en attendant de la voir rejoindre officiellement et nativement une prochaine version complète de Windows 10.

 Microsoft rénove son logiciel de dessin livré avec Windows depuis la nuit des temps. Feu Paintbrush, qui n'a guère évolué sur le plan fonctionnel depuis des années, s'apprête à évoluer en 2016 sous le nom de Paint.

En ligne de mire : le support des modèles 3D mais aussi la gestion du tactile. Microsoft profite de cette nouvelle version pour faire basculer le logiciel en version UWP tout en revoyant de fond en comble son interface graphique.

Et si l'on retrouve diverses brosses (spray, crayon papier, pinceau, etc), la possibilité d'insérer du texte ou encore des formes prêtes à l'usage, le logiciel ne gère toujours pas les calques.

Attention, la version téléchargeable est limitée au support Windows 10 x64. A noter qu'il vous faut renommer le fichier *.ZIP en *.Appx pour exécuter l'app.

 
Source.:

MacBook Pro: adieux MacBook Air !



Avec la sortie des nouveaux MacBook Pro, Apple réorganise ses gammes et fait disparaître le moins cher des MacBook Air, le 11 pouces. Et bientôt le 13 pouces ?

Apple fait du ménage dans ses gammes d'ordinateurs portables. En ajoutant trois déclinaisons de MacBook Pro à son catalogue, le géant en profite pour faire disparaître purement et simplement le MacBook Air 11 pouces (MBA). Et si d'ordinaire, Apple joue relativement bien la carte de la transparence quand il fait disparaître des références (notamment pour les iPhone), hier soir, il n'en a rien été ! C'est en se connectant au site d'Apple que l'on se rend compte que le 11 pouces est passé à la trappe. Le MacBook Air 13 -lui- subsiste... mais ses jours pourraient également être comptés.
Pourquoi ? Car lors de sa conférence d'hier, Apple a même conseillé à ses utilisateurs -à demi-mot, cela va de soi - de passer sur le MacBook Pro 13 car plus fin, plus léger et plus puissant que les MBA !

Adieu au plus abordable des Mac

Le MacBook Air 11 s'en est donc allé, sans la moindre épitaphe. Présenté en 2010 par Steve Jobs et successeur inespéré du PowerBook G4 12 pouces, le plus petit des ordinateurs portables Apple aura eu une belle vie. Toujours vendu sous la barre des 1000 euros (voire à partir de 899 euros en 2014), il a longtemps été moins puissant que son grand frère 13 pouces mais était presque son égal depuis 2013 avec l'utilisation des mêmes processeurs Intel sur certaines versions.
En outre, depuis plusieurs années, les MacBook Air 11 et 13 pouces constituaient l'entrée de gamme des ordinateurs Apple. Et non des moindres ! Dès leur première apparition, les MBA ont été les cibles à abattre par les constructeurs de PC. Et ce, pendant de très nombreuses années. Il fallait à tout prix imiter, égaler, et -bien sûr- surpasser ces ordinateurs tout en aluminium brossé. Dans le monde PC, les échecs furent -avouons-le- majoritaires. Et les réussites, toutes relatives... jusqu'à fin 2014, début 2015.

Période à laquelle les MBA ont commencé à être vraiment moins intéressants que des PC ultraportables sous Windows, leur endurance record mise à part, très souvent (largement) supérieure à 8 heures. La faible définition de leurs écrans respectifs (1366 par 768 pixels pour le 11' et 1400 par 900 pour le 13') est rapidement devenue un défaut voyant par rapport à la concurrence. Leur plateforme technique, quant à elle, commençait à être vraiment un cran en dessous de certaines références Dell, Asus, Acer, HP à équipement et prix équivalent.

Cependant, et sans être des admirateurs aveugles de la firme de Cupertino, il faut quand même reconnaître que Apple et ses MBA ont donné une belle impulsion sur le segment de l'ultra-mobilité pour faire d'elle ce qu'elle est aujourd'hui. Si le format 13 pouces marche si fort aujourd'hui, c'est en partie parce qu'Apple le pousse depuis des années, le mettant dans les mains de particuliers comme de professionnels de tout poil, sensibles à son charme, à son OS (ne l'oublions pas !) et à son côté sérieux, bien fini sans être trop... "pro". Un format installé, petit à petit, année après année dans le monde du grand public comme une norme de nomadisme.

Pour le 11 pouces, c'est un peu différent car arrivé après le 13 pouces, il a permis à Apple de percuter de plein fouet les netbooks premium que les constructeurs PC essayaient de vendre à plus de 500 euros et qui n'avaient rien sous le clavier ! Apple proposait, certes, de dépenser 400 euros de plus mais d'avoir, pour ce prix, un vrai ordinateur puissant, solide et design.

A eux deux, les MBA ont tiré le marché des ultraportables vers le haut, rebattant les cartes et en définissant des normes plus ou moins heureuses. On pense, par exemple, à la généralisation des boîtiers unibody (d'un seul tenant) fabriqués en matériaux nobles (aluminium, fibre de carbone, alliage de magnésium) ou, a contrario, à l'appauvrissement progressif de la variété et du nombre de connecteurs disponibles sur les machines ultrafines...

Le MacBook Air 13 et l'iPad Pro 12,9 pour ouvrir la marche

Le MacBook Air 13 a donc la lourde tâche d'incarner l'ultramobilité à "petit prix" d'Apple. A 1100 euros tout de même. Juste derrière lui arrive, en ordre de bataille, le MacBook 12 Retina (1449 euros) et les nouveaux MacBook Pro (1699 euros). Apple tire le prix de ses gammes vers le haut, peut-être dans le but de redorer leur blason des Mac.
Assez logiquement, c'est maintenant au tour de l'iPad Pro 12,7 pouces d'incarner un (presque) ordinateur portable à moins de 1000 euros. Et c'est bien le message qu'Apple affiche clairement depuis cet été avec des spots de publicité on-ne-peut-plus suggestifs.
Il est probable qu'au prochain solide refresh du MacBook 12, ce dernier puisse prendre définitivement la place de référence ultranomade dans les gammes d'Apple. Et ainsi finir de creuser la tombe du dernier des MacBook Air ?

Source.:

Malware: OpenCandy: La raison vous ne devriez jamais Juste Cliquez sur "Suivant"



Ouvrez le programme d'installation; cliquez sur Suivant; cliquez sur Suivant; cliquez sur Suivant;et rien lire.
Est-ce la façon que vous installez un logiciel Windows? Si oui, vous avez probablement mis plus de quelques programmes sur votre ordinateur sans le réaliser. Et OpenCandy a aidé que cela se produise.
C'est vrai: vous n'êtes pas fou. OpenCandy est probablement la raison pour votre moteur de recherche par défaut a changé, ou le procès antivirus vous ne vous souvenez pas de s'expiré. Vous pourriez même être des travaux d'extraction LiteCoins sans le savoir, parce que vous ne portez pas l'attention lors de l'installation de quelque chose.Le scandale minier uTorrent: Charity ou en espèces Grab?Le scandale minier uTorrent: Charity ou en espèces Grab? Est-ce que uTorrent distribue litecoin malware minier?Lire la suite
Pourquoi tant de gens derrière le meilleur logiciel Windows de faire cela? En un mot: l'argent. Développer des logiciels prend du temps, et de nombreux utilisateurs préfèrent ne pas payer - crapware fourni est une solution. Si un programme d'installation modifie votre moteur de recherche par défaut, le créateur du logiciel se coupe des recettes publicitaires - même si vous finissez par payer pour que le logiciel anti-virus qui a installé sans se faire remarquer.
Il y a beaucoup de façons de le faire, mais de nombreux développeurs travaillent avec une société appelée OpenCandy. Ils ne disent jamais publiquement, mais ils comptent sur vous ne pas prêter attention pendant que vous installez le logiciel afin qu'ils - et les gens derrière vos applications gratuites préférées - peuvent faire de l'argent.Qu'est-ce que OpenCandy? Une histoire brève
Rappelez-vous Divx?

Oui, ces gars-là. Ils ont fait un lecteur vidéo qui a été très populaire de retour dans le début du 21e siècle. CEO Darrius Thompson a commencé le regroupement de la barre d'outils Yahoo dans le programme d'installation dans le courant de 2008, et les résultats ont été spectaculaires: Divx a gagné 15,7 millions $ de la barre d'outils au cours des neuf premiers mois, ils l'ont offert.4 Navigateur Annoying Toolbars & How To Get Rid Of Them4 Navigateur Annoying Toolbars & Comment se débarrasser d'eux Browser des barres d'outils qui juste ne semble pas aller. Regardons quelques nuisances et des détails communs comment les supprimer.Lire la suite
OpenCandy a été construit autour de cette même technologie, et aujourd'hui  les développeurs comme un moyen de monétiser les téléchargements d'applications libres.
OpenCandy-pitch
Tout le monde gagne, non? Eh bien, tout le monde, mais l'utilisateur qui se termine par le logiciel qu'ils ne veulent pas.
(Tidbit Intéressant: OpenCandy est également derrière le menu de démarrage de remplacement Windows 8 Pokki - naturellement, le programme d'installation comprend des offres OpenCandy.)Pokki apporte le menu Démarrer Retour Pour Windows 8 (Et les applications en mode Desktop)Pokki apporte le menu Démarrer Retour Pour Windows 8 (Et les applications en mode Desktop) Ramener le menu de démarrage de Windows 8 - et puis certains. Pokki est une application simple en ré-ajoutant le menu de démarrage de Windows 8, mais ce n'est pas tout ce qu'il fait: il vous donne aussi ...Lire la suitePrenant avantage de votre Paresse
Regardons un exemple frappant: uTorrent. Ce fut un grand client de torrent portable, ce qui signifie qu'il n'a pas besoin d'un installateur. Cela a changé après BitTorrent, Inc a pris en charge le développement, probablement pour que des choses comme cela pourrait être inséré dans le programme d'installation:
uTorrent-open-candy-recherche
Il ressemble à un CLUF standard, mais le lire et vous remarquerez rapidement que cela n'a rien à voir avec uTorrent. Cliquez sur "Accepter" - délibérément placé là où le bouton "Suivant" est au cours de chaque autre étape de l'installation - et votre moteur de recherche par défaut va changer. OpenCandy et BitTorrent, Inc seront tous deux obtenir une coupe du chiffre d'affaires.
Mais cela ne suffit pas - refuser cette offre et vous verrez une autre.
uTorrent-open-candy-skype
Yep, Microsoft paie pour vous inciter à installer Skype. Notez comment le "Je n'accepte pas" bouton est grisé, vous pensez à la baisse est même pas une option (il est).
En révision: OpenCandy compte sur vous être paresseux lors de l'installation, et faire des choses comme changer votre moteur de recherche par défaut ou installer le logiciel que vous n'avez pas demandé.Est OpenCandy Malware?
OpenCandy-virus
En 2011 un logiciel anti-malware de Microsoft a commencé à identifier OpenCandy comme un morceau de malware. Il ne fait pas plus, mais certains programmes anti-malware encore peuvent reconnaître OpenCandy comme une menace.
Que OpenCandy est en fait des logiciels malveillants ou non fait l'objet d'un débat. Comme malware il est généralement indésirable, et peut apporter des modifications au système presque tous les utilisateurs préféreraient éviter. Contrairement à des logiciels malveillants, cependant, il demande techniquement votre permission avant d'installer (si cela vaut la peine de répéter que de nombreux utilisateurs ne remarquent pas demandé).
Le débat va sûrement continuer, avec les utilisateurs étant agacé et OpenCandy insistant tout ce qu'ils font est au-dessus bord (qui, à proprement parler, il est).Quels sont les programmes qui viennent avec OpenCandy?
OpenCandy semble aller et venir des installateurs, et il n'y a pas de liste officielle des logiciels qui l'inclut. L'article de Wikipedia à propos de OpenCandy a une liste, cependant, et il comprend les programmes suivants:

    
CDBurnerXP
    
CutePDF
    
Foxit reader
    
Miro
    
PeaZip
    
uTorrent

    Freemake
Tous ceux-ci étaient des applications que nous, en tant que site, ont recommandé à un moment ou un autre - quelque chose que nous ressentons en conflit au sujet.Comment puis-je éviter OpenCandy complètement?
OpenCandy-adware
Voulez-vous éviter plutôt ces manigances? Ça a du sens. Il y a quelques moyens rapides pour ce faire:

    
Utilisation de Ninite, qui vous permet d'installer populaire freeware de Windows en vrac. Vous ignorez les installateurs entièrement.
    
Vous pouvez déconnecter votre ordinateur de l'Internet lors de l'installation du logiciel - OpenCandy ne peut fonctionner sans une connexion Internet.
    
Vous pouvez exécuter tout installateur OpenCandy activé à partir de la ligne de commande, y compris le modificateur "/ Nocandy", pour fonctionner sans offres OpenCandy.
Tous ces travaux, mais si vous voulez éviter OpenCandy tout à fait, il est préférable de bloquer "* .opencandy.com" complètement en éditant votre fichier hosts.6 utilisations surprenantes pour les hôtes Windows File6 utilisations surprenantes pour les hôtes Windows fichier Le fichier Hosts de Windows vous permet de définir les noms de domaine (sites Web) sont liés à des adresses IP. Il a la priorité sur vos serveurs DNS, afin que vos serveurs DNS peuvent dire facebook.com est lié à ...Lire la suite


 Passer Open Candy, pendant l'installation du logiciels:

 L'installation de certains logiciels est accompagné d'une étape dans laquelle l'utilisateur est représenté une suggestion comme barre d'outils Yahoo, barre d'outils Google ou même d'autres logiciels. Ceci est géré par une application appelée Ouvrir Candy.
De Wikipedia:

    
OpenCandy est une société basée à San Diego qui produit un module logiciel publicitaire constitué d'une bibliothèque Microsoft Windows qui peut être incorporé dans un programme d'installation de Windows. Lorsqu'un utilisateur installe une application qui possède la bibliothèque OpenCandy, il y a une option pour installer un logiciel supplémentaire qu'il recommande (basé sur une analyse du système et la géolocalisation de l'utilisateur). Le logiciel a été développé à l'origine pour l'installation DivX, par le PDG Darrius Thompson. Lors de l'installation DivX, l'utilisateur a été invité à éventuellement installer la barre d'outils Yahoo!. Divx a reçu 15,7 millions $ au cours des neuf premiers mois de 2008 de Yahoo et d'autres développeurs de logiciels, après 250 millions de téléchargements.
Ces énormes quantités d'argent ont attiré de nombreux développeurs de logiciels et, par conséquent, nous voyons maintenant ouvert Candy dans de nombreux logiciels populaires. En outre, il est considéré comme Adware par Microsoft.
Open Candy est utilisé par de nombreux logiciels populaires comme ASCAlors, quel est le problème avec Open Candy?
Le problème avec Open Candy est qu'il recueille de l'information à partir de votre ordinateur. Pas des informations personnellement identifiables, mais il recueille des informations sur votre système d'exploitation, type de logiciels installés sur elle, etc. Certaines personnes ne vous inquiétez pas à ce sujet, car aucune information personnelle identifiable est recueillie. Mais, dans une certaine intimité est grande préoccupation et ils ne veulent pas que quiconque même coup d'oeil dans leurs systèmes. Donc, cet article est pour ces personnes qui veulent maintenir la vie privée.Alors, comment éviter
Open Candy?
Vous avez 3 options: -

    
Voir l'annonce et choisir de ne pas installer le logiciel recommandé
    
Internet Déconnecter lors de l'exécution d'une telle application
    
Utilisez le commutateur / Nocandy pour sauter OpenCandy

Pour utiliser le commutateur / Nocandy suivez le guide: -

    
Allez dans le menu démarrer → dans le type de boîte de recherche cmd → clic droit sur l'invite de commande et sélectionnez "Exécuter en tant qu'administrateur".
    
Lorsque les fenêtres d'invite de commande ouvre, tapez le chemin où le programme d'installation du logiciel est located.Eg: Si le logiciel est situé dans le type de bureau

        
C: \ Users \ * nom d'utilisateur \ Desktop

    
Et puis appuyez sur la touche Entrée.

    
P.S: Ne pas oublier de remplacer * username par le nom du compte de l'utilisateur actuel.
    
Maintenant, tapez ce qui suit

        
.exe / Nocandy

    
Remplacez par le nom du programme d'installation du logiciel.

    
Appuyez sur Entrée Key et le programme d'installation va commencer.

    
Par exemple: Si je veux installer CD Burner XP pro qui se trouve à mon bureau, je vais taper le texte suivant

        
C: \ Users \ Bala \ Desktop

        


        
cdxp_setup.exe / Nocandy
Voilà maintenant le programme d'installation se déroulera sans ouvrir Candy.
Astuce: - Certains logiciels  donnent également une version de leur programme d'installation qui ne comprend pas de
Open Candy. Vérifiez soigneusement la page des téléchargements pour découvrir ces installateurs.
Astuce 2: Merci à Zeri Andavari pour cette astuce rapide.
Au lieu de taper dans le chemin de la configuration du fichier .exe que vous pouvez également faire glisser 'n' laisser tomber sur l'invite de commande, puis la seule chose à saisir est / Nocandy





Source.: