Rechercher sur ce blogue

mercredi 7 janvier 2015

Poème: Ce qu'il y a de plus précieux :




Comme Sam,naître avec une maladie c'est grandir
naître tout court c'est grandir,
son enveloppe corporelle ne réflète pas son intérieur,
en faites c'est son âme,

notre but premier est de devenir un Homme,
il est surement une vieil âme,
accomplir sa vie c'est accomplir son destin,
il est un exemple,que l'essentiel est intérieur,

Et, ce qu'il a de plus précieux a nous donner,
c'est ,de nous donner du temps,
par sa présence il nous fait un cadeau,
sa maladie du vieillissement "La Progeria" le rattrape,
Mais si Sam peut paraître un Xtraterrestre,
en faite, il est un Terrestre-Xtra !

Le serez-vous un jour ?
il le faut,et avant votre dernnier souffle,
si votre vie est sur la ligne du temps,
votre synchronicité avec,fera que vous voyagerez avec !
 
Car même si le temps n'existe pas,
cette illusion vous ramènera a redevenir des humains plus Divin !
Le temps c'est le néant,le rien,
mais vivre avec le temps,est la clé
la clé ,c'est votre Foi ou la ou tous nos corps s'évanouisse !

La vie c'est comme un casse-tête,
le moment que tu y met le dernier morceau,
tu ne peux le voir terminée,
Et ceux qui le verront ,s'appercevront que c'était toi,
tu est ce casse-tête ,que tu ne verra jamais,
car pour exister ,tu dois disparaître et te fondre en lui !








Nota:  Sam ,atteint d'une maladie rare et mortelle, la progeria. L'âge moyen de décès par progeria est 13, il ne existe aucun traitement, et pas de remède. Dr Leslie Gordon et le Dr Scott Berns sont fixés sur la modification de ce. Lorsque leur fils Sam, maintenant âgé de 16 ans, a été diagnostiqué avec la progeria à deux ans, les médecins ont dit Leslie et Scott pour profiter de Sam pendant qu'ils le pouvaient. Ils ont refusé de croire que ce était la réponse. En moins d'une décennie, leurs progrès ont conduit à l'identification du gène fautif, créant les premiers essais de médicaments pour le traitement, et de révéler la découverte étonnante qui progeria est liée au processus de vieillissement en chacun de nous



Aucun commentaire: