Rechercher sur ce blogue

mardi 6 juillet 2010

Final Fantasy XIV sur PC fin septembre

Jeu vidéo - Final Fantasy XIV sur PC fin septembreFinal Fantasy XIV se présentera sous la forme d'un MMORPG, un jeu de rôle en ligne massivement multijoueur, prenant place dans la région d'Eorzéa, une terre hostile mais regorgeant de cristal, matière précieuse pour la survie des habitants.

Final Fantasy XIV, nouveau volet de la série japonaise de jeu de rôles, sera commercialisé simultanément en Amérique du Nord, en Europe et au Japon le 30 septembre prochain sur PC, a annoncé son éditeur Square Enix.

L'opus sera disponible dans une version simple et dans une édition de collection, accessible dès le 22 septembre. Cette dernière comprendra, outre le jeu, un DVD dévoilant les coulisses du titre et une multitude d'objets collector.

Final Fantasy XIV se présentera sous la forme d'un MMORPG, un jeu de rôle en ligne massivement multijoueur, prenant place dans la région d'Eorzéa, une terre hostile mais regorgeant de cristal, une matière précieuse pour la survie des habitants.

Lieu de rencontre de différentes races, Eorzéa est mis en danger par la présence de tribus barbares et de l'Empire de Garlemald. L'unique chance pour les Aventuriers d'Eorzéa de s'en sortir provient d'un pouvoir récemment perçu, la capacité de voir le passé par l'intermédiaire d'autres personnes.

Dans ce décor, les joueurs exploreront ce monde en guerre dans la peau d'un personnage personnalisé, à choisir parmi les différentes races représentées, les Huyrs, apparentés à des humains, les Miqo'te, des chasseuses issues d'un mélange entre des femmes et des félins, les Lalafell, d'anciens agriculteurs ou les Roegadyns, des marins. Les utilisateurs pourront également déterminer la classe de leur avatar parmi les guerriers, les magiciens, les disciples de la terre ou de la main.

Final Fantasy XIV deviendra le deuxième MMORPG tiré de l'univers de Final Fantasy, après le 11ème volet sorti en 2002 sur PS2. La nouveauté arrivera également sur la PS3 de Sony à partir de mars 2011.


REF.:


Ma Cote du grand Té0: un 11,2/10

Aucun commentaire: