Rechercher sur ce blogue

mardi 6 juillet 2010

Réseaux mobiles: Baptisé Cognitive Radio, la solution de Nokia est de dévier le trafic mobile grâce à des bandes passantes supplémentaires

Les mobiles puissants sont en train de se démocratiser. Les téléphones intelligents remplacent les téléphones de la génération précédente à une vitesse sans précédent, ce qui permet aux consommateurs de rester connectés en permanence.

Avec l'avènement des vidéos et de la télévision diffusée en continu (streaming), du clavardage vidéo et des fils d'information continue, la consommation mondiale de données pourrait atteindre un seuil critique.

En février 2010, Cisco a prédit qu'en 2014, plus de 5 milliards d'appareils mobiles seront connectés aux réseaux internationaux de téléphonie mobile. Selon Cisco, plus de 400 millions d'internautes à travers le monde se connecteront exclusivement par le biais de leurs appareils mobiles en 2014.

Les opérateurs se sont mis à délaisser les forfaits de consommation de données «à volonté» en Amérique du Nord et dans d'autres pays, de peur que les consommateurs équipés de téléphones intelligents ne surchargent les réseaux s'ils continuent de télécharger des données à tout-va.

Le Nokia Research Center (NRC) planche sur une solution qui pourrait contourner ce problème. Baptisé Cognitive Radio, la solution de Nokia est de dévier le trafic mobile grâce à des bandes passantes supplémentaires (comme celles qui sont utilisées par la radio et la télé), lorsque les réseaux mobiles existants deviennent surchargés.

«La radio cognitive rendra bien plus rapides les services nécessitant beaucoup de données. Donc si vous voulez regarder des vidéos sur Internet, déterminer votre position géographique, envoyer un tweet lorsque vous apercevez une célébrité, ou actualiser votre statut Facebook, ce sera un jeu d'enfant, même si vous êtes cernés par de véritables accros à Twitter», explique Nokia dans son blogue, le 28 juin.

«Cela signifie que si vous êtes dans une zone saturée d'utilisateurs de téléphones intelligents intensifs et que vous voulez regarder des vidéos en HD, la radio cognitive ira chercher de la bande passante supplémentaire afin de garantir un service continu et optimal pour les utilisateurs de mobiles».

Des entreprises comme Google, Dell, Microsoft et Philips ont fait des recherches sur les façons d'exploiter temporairement les fréquences inutilisées pour résoudre le problème de saturation de la bande passante. D'autres solutions consistent à utiliser des technologies d'échanges de données à proximité et le «Smart Wi-Fi», une technologie qui «canalise les signaux Wi-Fi exclusivement vers les endroits où ils sont requis».

Le 28 juin, le président américain Barack Obama a fait le serment de pratiquement doubler le spectre des connexions sans fil pour mobiles -- y compris les téléphones intelligents, les ordis portables, et les «nouvelles formes de communication 'machine-to-machine'» -- aux États-Unis, au cours des dix prochaines années.

Selon l'Associated Press, Obama a écrit un communiqué interne à l'attention des directeurs des agences et des départements fédéraux, dans lequel il est écrit: «Cette nouvelle ère technologique n'adviendra que s'il existe un spectre de bande passante suffisant pour les milliers d'appareils sans fil, de réseaux et d'applications qui seront en circulation, et qui pourront être le fer de lance de la nouvelle économie».

La radio cognitive sur le site de Nokia

Concept de la radio cogitive

Nouvelles idées sur la crise du spectre sans-fil

Visual Networking Index Forecast de Cisco



REF.:

Aucun commentaire: