Rechercher sur ce blogue

vendredi 14 novembre 2014

Pourquoi un SSD est-il 30 fois plus imposant qu'une carte SD de même capacité ?


À capacité égale, un SSD est 30 fois plus volumineux qu'une carte SD. Pourtant tous deux intègrent de la mémoire flash. Pourquoi une telle différence ?


Les SSD (Solid State Drive) et les cartes SD ont un point commun : ils embarquent de la mémoire flash pour le stockage des données. Mais, à capacité identique, un SSD de 128 Go est beaucoup plus gros qu’une carte SD, à peine plus grande qu’un timbre-poste (70 x 7 x 100 mm contre 24 x 32 x 2,1 mm). Pourquoi ?

Une question de place

Le format 2,5 pouces des SSD grand public est exactement le même que celui d’un disque dur d’ordinateur portable. Logique, puisqu'ils sont conçus comme des alternatives aux disques durs, que les utilisateurs pourraient remplacer eux-mêmes. Dans de telles conditions, les constructeurs de SSD n'ont plus vraiment de contrainte de place. La plupart des SSD grand public sont ainsi constitués d'un circuit imprimé "modulaire" comportant le contrôleur, les puces de mémoire flash et même parfois des puces de mémoire vive qui servent de cache. Les fabricants ont ainsi à disposition une plateforme plus "souple" pour décliner leurs gammes en différentes capacités, ou avec plus ou moins de mémoire cache !
 
Intérieur d\'un SSD au format 2,5 pouces
Intérieur d'un SSD au format 2,5 pouces
agrandir la photo
Destinée à l’origine aux appareils photos numériques, la carte SD comporte un contrôleur et de la mémoire flash sur des circuits de très petite taille, avec seulement une ou deux puces afin de réduire son encombrement. Mais le contrôleur d’une carte SD est beaucoup plus basique que celui d’un SSD, capable lui de gérer des accès simultanés ainsi que la répartition des écritures sur les différentes puces mémoire afin de ne pas les user trop vite. Celui d'une carte SD gère uniquement les accès en lecture et en écriture.
Enfin, signalons que les SSD existent également dans deux formats nettement plus petits : le mSATA (30 x 0,8 x 51 mm ou 30 x 3,4 x 26,8 mm), souvent utilisé dans les ordinateurs ultraportables, et le M.2 (22 mm de largeur et 30 à 110 mm de longueur). Le format M.2 est une évolution du mSATA qui permet de créer des cartes moins larges et plus en longueur. Il est par exemple utilisé dans le PC portable ThinkPad X1 Carbon de Lenovo.
SSD au format mSATA
SSD au format mSATA
agrandir la photo
Ces SSD se sont ainsi affranchis de leurs boîtiers 2,5 pouces, mais n’ont pas encore totalement atteint la taille d’une carte SD, et encore moins celle d’une carte microSD.
 
Source.:

Aucun commentaire: