Rechercher sur ce blogue

mercredi 31 décembre 2014

Attaques DDOS a 5,99 dollars/mois pour des attaques de 100 secondes,Bienvenue aux Dames ,le Boxing Day !

La plate-forme de DDoS qui a fait tomber le Xbox Live et le PSN accessible à tous

Les pirates de Lizard Squad viennent de créer un service en ligne pour réaliser des attaques par déni de service distribué (DDoS). Ils estiment que c’est l’offre la plus puissante du marché actuellement.


Finalement, tout s’explique. Après avoir mis à genoux les réseaux Xbox Live et Playstation Network pendant la fête de Noël, les pirates de Lizard Squad viennent de lancer « Lizard Stresser », un service DDoS payant basé sur un gigantesque botnet. Gonflés, les « hackers » reptiliens précisent que c’est bien avec cet « outil » qu’ils ont engorgé les serveurs de jeu de Microsoft et de Sony. En somme, cette attaque de fin d’année n’était, ni plus ni moins, une action publicitaire en période de forte affluence. Ces ovipares sont des petits malins !
Lizard Stresser n’est pas la première offre packagée d’attaques DDoS en ligne. D’autres pirates ont déjà créé des services similaires, également appelés « booter » dans le jargon hacker. Mais celui de Lizard Squad se veut être le plus puissant du marché, avec une bande passante revendiquée de plusieurs Tbit/s. Ce chiffre  est évidemment impossible à vérifier. « Mais s’il s’agit bien du même botnet utilisé pour mettre K.O. Sony et Microsoft, alors ils ont bien l’un des plus grands booter disponible actuellement », estime un analyste interrogé par The Daily Dot.
Combien ça coûte ? Lizard Squard n’accepte pour l’instant que des bitcoins. L’intégration de Paypal est prévue. Huit packs sont proposés, allant de 5,99 dollars/mois pour des attaques de 100 secondes (sans limitation du nombre d’attaques) à 129,99 dollars/mois pour des attaques de 30000 secondes (soit un peu plus de huit heures). Ce qui ne parait pas très cher. Ah oui, Lizard Squad précise par ailleurs, qu’on a uniquement le droit d’utiliser Lizard Stresser que sur ses propres serveurs, histoire de les «stresser». C’est évidemment indiqué dans les conditions d'utilisation.
agrandir la photo
Source.:
Lire aussi:
 Attaques du Xbox Live et du PSN : qui se cache derrière Lizard Squad ?, le 29/12/2014
 
 

Aucun commentaire: