Rechercher sur ce blogue

vendredi 20 mars 2015

internet zoné par pays , utilisez un VPN

BZQqJC5

Hola, le VPN le plus simple à utiliser


Je suis sûr que, durant vos sessions de surf sur Internet, vous avez déjà été confronté à un site inaccessible du fait de limitations géographiques, ou encore avec un magasin ou un catalogue par pays (exemple au hasard : Netflix). Si vous demandiez conseil à des geeks avertis, on vous aurait dit « Utilise un VPN ! ». Mais vous n’êtes pas très bon en informatique et vous n’avez pas vraiment compris comment ça marche.
Si vous êtes dans ce cas-là, j’ai une solution pour vous : Hola Internet en mieux.
Hola Internet en mieux (ou Hola Better Internet en version originale, ça rend tout de suite mieux ^^) est disponible sur tous les supports et navigateurs les plus populaires : Internet Explorer, Firefox, Chrome, Android, iOS, Windows et Mac ! Le plus simple d’utilisation reste encore de télécharger l’extension sur votre navigateur favori, sur Chrome dans mon exemple.
Après l’installation, vous verrez une petite icône, à côté de votre barre d’adresse sur votre navigateur :
hola
Allez sur votre site cible, cliquez sur cette sympathique flamme souriante, et une petite fenêtre vous proposera tout simplement de vous connecter en passant par un autre pays !
Le site français de Netflix
Selon les sites, une pléthore de pays seront disponibles. Cliquez juste sur le pays que vous souhaitez, le VPN va alors s’activer et vous afficher le site voulu selon le pays que vous avez choisi.
Par exemple, le site américain de Netflix :
Le Netflix américain
 Un autre exemple : vous pouvez regarder des vidéos de séries diffusées sur CBS en vous connectant via les Etats-Unis, alors qu’elles ne sont pas disponibles en France !
Vous pouvez regarder si vous le souhaitez les épisodes de la dernière saison de The Big Bang Theory gratuitement !
Hola Internet en mieux est donc un logiciel que vous devez avoir dans votre navigateur favori. Il pourra vous rendre de nombreux services à cause des nombreuses limitations géographiques imposées arbitrairement par certains acteurs de l’industrie culturelle. Il serait peut-être temps qu’ils réalisent qu’Internet n’a pas de frontières non ?


Aucun commentaire: