Rechercher sur ce blogue

jeudi 20 novembre 2014

HTTPS: Le chiffrement TLS/SSL en 30 secondes en 2015

Hacktivistes et firmes high-tech veulent «chiffrer tout le Web»


L'EFF, Mozilla, Cisco, Akamai et IdenTrust vont proposer des certificats SSL gratuits et qui ne nécessiteraient que trente secondes pour être installés. Objectif : généraliser l’usage du protocole HTTPS.


Tous les défenseurs des droits civiques sont unanimes : pour protéger la vie privée des internautes, il faut renforcer le chiffrement des communications. Le problème, c’est que de nombreux services en ligne ne proposent même pas les bases du chiffrement Web, à savoir HTTPS.
Les hacktivistes d’Electronic Frontier Foundation (EFF) viennent de s’associer à Mozilla, Cisco, Akamai, IdenTrust et l’université du Michigan pour tenter de généraliser l’usage de ce protocole à l’ensemble de la Toile. Ensemble, ces différents acteurs vont créer une nouvelle autorité de certification baptisée « Let’s encrypt ». Son objectif est de permettre aux administrateurs de site de percevoir gratuitement des certificats de chiffrement TLS/SSL et, surtout, de pouvoir les installer de manière simple. « Pour de nombreux administrateurs, obtenir ne serait-ce qu’un certificat de base est déjà compliqué. Le processus de demande peut être source de confusion. Son obtention coûte de l’argent. C’est difficile de l’installer correctement. Sa mise à jour est douloureuse », peut-on lire dans un communiqué du site letsencrypt.org.
Selon l'EFF, un développeur web doit actuellement investir entre une et trois heures de temps pour activer le chiffrement TLS/SSL pour la première fois. Avec l’initiative « Let’s encrypt », l’objectif est de réduire ce délai à 30 secondes maximum. Pour cela, il suffira d’installer un assistant logiciel créé spécialement à cet effet. Techniquement, cet outil repose sur un protocole innovant développé par EFF. Baptisé ACME, il est capable d’automatiser l’approvisionnement et l’installation de certificats.
Le service « Let’s encrypt » sera disponible en été 2015.
Source.:

Aucun commentaire: