Rechercher sur ce blogue

lundi 9 février 2015

DoS : Attaque type Slowloris sur malekal.com




Aujourd'hui une attaque DoS - le Firewall ASA offert par OVH sature à 10 000 connexions.
Plutôt habitué à ces attaques, loin d'être la première et surement loin d'être la dernière - quelques exemples sur la page : Attaques DoS et Anti-DoS OVH.

Image

Un petit tour dans les logs et on voit une attaque de type Slowloris :

Image

Image

Image

Plusieurs remarques :
  • Déjà on remarque qu'il y a une "tournante" au niveau des IPs et une seule IP ne bourrine pas tant que cela. Ce qui est plutôt une bonne chose pour l'attaquant, car mes détections ne détectent aucune anomalie et ne se déclenchent pas.
  • Les mauvais côté : on voit aucun referrer/useragent ou PHP comme useragent qui provient de sites WEB hackés. Bref des patterns qui permettent de détecter les attaquants.

Je vous rappelle la structure de mes sites : Varnish en front qui agit en proxy cache et Apache derrière.
Apache est vulnérable à ces attaques HTTP qui n'est pas capable de gérer toutes connexions.

Ici le but du jeu est de faire gérer les connexions par varnish afin de ne les pas envoyer à Apache qui sera alors alléger et pourra traiter les connexions légitimes.
Une ou deux règles sur Varnish afin que les connexions de l'attaque ne soient plus envoyés à Apache, on renvoit un 403.

On voit un gros pic sur les connexions gérées par Varnish :
Image
Image

Ensuite, on blackliste les IPs en question, on voit un pic sur iptables qui redescend vite car j'envoie aussi toutes les IPs sur le Firewall ASA en front du serveur dédié qui va tout bloquer. Du coup, celles-ci n'atteignent plus le serveur dédié et le nombre de drop iptables baisse.
Image

et hop ça drop sur le Firewall ASA.
Image

On monte à 700 drop/s, ce qui n'est pas énorme (j'ai eu bien pire).
Image

Quelques tweets pour se foutre de la gueule de l'attaquant : https://twitter.com/malekal_morte/statu ... 9494216704
dont celui-ci :
Image

Quelques minutes après, l'attaque double. Dans la capture ci-dessous, on voit le nombre de connexions monter et baisser.
La baisse est due aux remontés des IPs à bloquer, mon système drop les connexions établies pour alléger le Firewall ASA.

Image

Mon système de détection détecte bien le doublement de l'attaque et ban les IPs sur le Firewall ASA.
La recrudescence de l'attaque a lieu à 11h08.
On voit que l'attaque a duré une heure.
Image

Comme cela n'a aucun effet, l'attaquant arrête... on voit le drop/s baisser.
Image

2077 IPs bloquées dans cette attaque.

Ce que j'ai remarqué, c'était aussi le cas pour le WordPress pingback DoS, c'est que les attaques ont lieu juste après que je publie des nouveautés [url=malvertising.stopmalwares.com]sur le site des malvertising[/url] pour reporter des blocages de malvertising.
Il semblerait, comme d'habitude, qu'un groupe ne soit pas très content.

Image

Je suis assez content du système que j'ai mis en place pour détecter ce type d'attaque, même si dans ce cas il a fallu effectuer des manipulations manuelles, mais ça aide beaucoup.

Source.:

Aucun commentaire: