Rechercher sur ce blogue

jeudi 5 mars 2015

Nvidia a annoncé la Shield, sa première console de salon et boîtier Android TV


Console Android et boîtier multimédia 4K, la Nvidia Shield arrive ! Après une version portable puis tablette, c'est maintenant un boîtier tout noir qui s'installe dans le salon et qui incarne l'évolution de l'écosystème du concepteur de puces 3D.


Après la console portable Shield disponible uniquement Outre Atlantique et l'Android Shield Tablet, c'est la console de salon Shield que Nvidia a annoncé cette nuit à San Francisco en marge de la GDC 2015 (Game Developer Conference). Alors que les rumeurs pointaient plutôt, depuis quelques jours, vers un système de lunettes de réalité virtuelle, c'est finalement une console de jeu Android, carburant au Tegra X1 que le géniteur des GeForce et autres Quadro s'apprête à lancer dans le monde.
agrandir la photo
Une sortie somme toute logique, dans la droite ligne de la politique amorcée par Nvidia depuis deux ans : ne plus faire que du GPU pour PC et supercalculateurs mais diversifier son activité. Cependant, nous avons du mal à cacher notre déception face à cette annonce. Nous nous attendions à quelque chose de plus musclé qu'un petit boîtier noir brillant, plat, motorisé par un très bon processeur mais incapable de lutter avec les consoles actuelles ou encore avec les futures Steam Machines qui sortiront... en novembre.
Surtout que Nvidia le vendra 199 dollars (donc, a priori, 199 euros) avec une manette, ce qui reste relativement cher selon nous. La disponibilité est d'abord prévue aux Etats-Unis pour le mois de mai et, en Europe, sans doute courant de l'été.

Nvidia GRID et GameStream comme figures de proue

Bien entendu, pour ce prix, l'utilisateur a accès à plusieurs technologies de l'écosystème Nvidia. A commencer par le GameStream qui offre la possibilité de streamer, via la Shield connectée à la télévision du salon, tous les jeux installés sur votre PC et d'y jouer à la manette.
La Shield est également compatible avec le GRID, le système de cloud gaming du concepteur de puces 3D. Pour ceux à qui cela n'évoque rien, GRID est un service gratuit (jusqu'à début juin 2015) par le biais duquel on peut jouer, dans le nuage et grâce à la puissance des supercalculateurs de la marque, à un catalogue de jeux variés et en constante évolution sans avoir besoin de les acheter. Nvidia en ajoute entre un et deux tous les mardis depuis quelques mois maintenant, des titres récents et moins récents pour contenter aussi bien les gamers acharnés que les joueurs du dimanche.
agrandir la photo
En plus des titres d'ores et déjà disponibles dans le catalogue GRID, Nvidia devrait en proposer beaucoup d'autres spécialement optimisés pour Shield. Crysis 3, Borderlands : The Pre-Sequel ou encore Doom 3 BFG ont été évoqués lors de la conférence. Des jeux portés sur Android par leurs développeurs et donc à télécharger sur la console avant de pouvoir y jouer (comme Trine 2 ou Half-Life 2).
Techniquement, il risque toutefois d'y avoir un problème de place pour stocker tout ce beau monde sur les malheureux 16 Go de la console, déjà en partie occupés par Android. Quoi qu'il en soit, de gros développeurs de jeu (Gearbox, CD Projekt Red, Capcom, Konami) soutiennent le projet de Nvidia et il y a fort à parier que des titres tant consoles que PC arrivent très vite sur cette console.

Nvidia Shield : l'expérience d'Android TV et du multimédia 4K

Console de jeu donc mais aussi centrale multimédia. Nvidia mise bien évidemment sur l'explosion du contenu 4K et, plus largement, le divertissement numérique à la demande pour séduire les foules moins joueuses. En effet, cette console Shield sera capable de décoder les vidéos en Très Haute Définition provenant de Netflix par exemple. Le PDG de Nvidia, Jen-Hsun Huang, résume ainsi le concept de cette console : "C’est un appareil de divertissement de salon incroyablement puissant, efficace et avancé. C’est la meilleure expérience sous Android TV. Et elle se transforme en une machine de jeux redoutable. Elle est conçue pour jouer".
agrandir la photo
Bien entendu, il sera aussi possible d'acheter des films 4K directement sur le service à la demande de Google dès que ce type de contenus sera disponible (en HD uniquement pour le moment en France) et d'en profiter sur votre magnifique TV 4K. Le Tegra X1 est en effet capable de décoder nativement les formats H.265, H.264 et VP9 encodés en 60 images/seconde donc il est armé pour le futur.
Et pour se faire sauter les tympans, le HDMI 2.0 de la console laisse passer les flux audio Surround 5.1 et 7.1. Il sera possible d'écouter de la musique achetée sur le Google Play, regarder des photos stockées sur une clé USB 3.0 (ou sur une carte microSD) ou directement sur votre Google Drive, la Shield donne accès à tous les services Google.

Comme tout boîtier multimédia, la Shield sera livrée avec une télécommande sans fil, rechargeable en microUSB et embarquant un émetteur et un récepteur Bluetooth. Elle intègre un micro pour se servir de la fonction vocale de Google et peut même être connectée à un casque audio pour profiter de tout, en silence, sans déranger toute la maison.

Shield, la console de salon Android de Nvidia, en détails

agrandir la photo
Processeur : Nvidia Tegra X1 (GPU Maxwell 256 coeurs et 3 Go de mémoire)
Stockage : 16 Go (extensible via microSD jusqu'à 128 Go)
Fonctions vidéo : 4K Ultra-HD Ready avec lecture 4K et enregistrement en 60 ips (VP9, H265, H264)
Fonctions audio : Son surround 7.1 et 5.1 en pass through sur HDMI
Interfaces : 802.11ac 2x2 MIMO 2.4 GHz et Wi-Fi 5 GHz, Bluetooth 4.1, Ethernet Gigabit, 2 USB 3.0, HDMI 2.0
Poids : 654 grammes
Taille (HxLxP) : 21 x 13 x 2,5 cm


Source.:

Aucun commentaire: