Rechercher sur ce blogue

jeudi 7 mai 2015

Bill Gates doit tout au père de Steven Spielberg, et nous aussi...


Cascade de dominos. Un homme a conçu un ordinateur qui a abouti à la la création du Basic, langage de programmation qui permis à toute une génération, de Bill Gates à Steve Jobs, d’initier la révolution de l’informatique personnelle.



80,3 milliards de dollars. C’est la fortune de Bill Gates estimée par Forbes en ce 4 mai 2015. Un chiffre qui fait du co-fondateur de Microsoft l’homme le plus riche au monde. Comme la société se plaisait à le rappeler à l’occasion de ses 40 ans, tout a commencé par la création d’une adaptation de Basic (l’Altair BASIC), menée par Bill Gates et Paul Allen. Ce dernier publiait d’ailleurs une photo sur Twitter début avril en témoignage de ces débuts incertains.
Microsoft sans le Basic ne serait sans doute jamais devenu ce qu’il est désormais, un géant du logiciel. Et le Basic ne fêterait pas ces jours-ci ses 51 ans sans le GE-225, un ordinateur mainframe conçu en 1959 au sein du département d'informatique industriel de la société GE (General Electric). Car, c’est sur cet ordinateur pas encore très personnel que des étudiants et chercheurs de l’université de Dartmouth ont conçu ce langage de programmation…
C’est ce langage facile à appréhender – vous en avez peut-être acquis les bases au collège – qui a ouvert les portes de la révolution des ordinateurs personnels, en permettant à de jeunes geeks comme Bill Gates, Paul Allen, Steve Wozniak ou Steve Jobs de se lancer à l’assaut du monde informatique.
Or, la première étincelle, le GE-225, ces géants de la Silicon Valley et l’humanité toute entière le doivent à un certain Arnold Spielberg, explique un post sur le blog de l'entreprise GE Reports. Arnold Spielberg, qui a désormais 98 ans, est le père du célèbre réalisateur Steven Spielberg. C’est lui qui a conçu cet ordinateur 20-bit, qui occupait une pièce entière, embarquait 10 000 transistors et 20 000 diodes. Les données étaient conservées sur des bandes magnétiques enroulées sur des bobines, des cartes perforées ou des bandes de papier.
Vendu 250 000 dollars à l’époque, le GE-225 a été un succès commercial – malgré la désapprobation du directeur général de la société qui le produisait.
En 2006, l’IEEE Computer Society reconnaissait en Arnold Spielberg un pionnier de l’informatique. Bien avant Bill Gates et Steve Jobs, il a en effet contribué à la révolution que nous connaissons depuis plus de 40 ans…

Source.:

Aucun commentaire: