Rechercher sur ce blogue

mercredi 12 août 2015

Smach Zero: la Steam Machine portable, bientôt en précommande




Initialement connue sous le nom de Steamboy, la Steam Machine portable de Valve se renomme Smach Zero et se dévoile davantage grâce à des spécifications, un prix et une fenêtre de lancement.

Depuis l'année dernière et l'officialisation de Steam OS, on entend finalement assez peu parler des Steam Machine. La donne devrait changer en fin d'année puisque la première salve devrait arriver sous peu. Néanmoins, pour disposer de Smach Zero, l'alternative portable de la Steam Machine conçue par la société Smach avec le concours de Valve, il va encore falloir attendre un bon moment.

Initialement, le projet était connu sous le nom de Steamboy, et s'était fait plutôt discret pendant de nombreux mois. On apprend aujourd'hui que la machine a été renommée et que l'entreprise a profité de la Gamescom pour donner quelques détails concernant ses projets.


smach zero

Un croisement entre la Vita et le Steam controller


Techniquement, la Smach Zero devrait disposer de 4 Go de RAM, 32 Go d'espace de stockage flash, un lecteur de carte SD, un écran 720p de 5 pouces, et un Soc AMD de série G. Elle intègrera également une sortie HDMI pour être reliée à une télévision, des connectiques Wi-Fi et Bluetooth et un port USB OTG. Une version supérieure disposera, en plus, d'une connexion 4G.

Avec ses contrôles tactiles configurables et son look caractéristique, la Smach Zero ressemble à un croisement entre une PS Vita et le Steam controller, actuellement en précommande. La machine tournera bien évidemment sous Steam OS, qui lui assure de disposer d'un catalogue très riche à son lancement - plus de 1000 titres sont évoqués.

Les prix débuteront à 299 dollars pour ceux qui passeront précommande à partir du 10 novembre prochain. Une annonce qui laisse penser que plus le temps passera et plus les tarifs grimperont, sachant que la console portable ne devrait pas arriver sur le marché avant le quatrième trimestre 2016. Par conséquent, les premiers à précommander devront s'armer de patience et suivre le projet de près car, en un an, beaucoup de choses pourraient changer.

Source.:

Aucun commentaire: