Rechercher sur ce blogue

mercredi 9 septembre 2015

iPhone 6s et iPhone 6s Plus ,iOS 9



iPad Pro, Apple TV, Apple Watch… Tout cela, c’est bien gentil, mais cela reste de l’argent de poche face à ce que représente l’iPhone pour Apple. Les smartphones représentent en effet 70% du chiffre d’affaires du constructeur, qui mise une fois de plus sur la gamme 2015 pour garnir ses bas de laine. Apple a présenté, comme prévu, ses nouveaux iPhone durant le special event.
Sans trop de surprise pour cette gamme intermédiaire, le design des iPhone 6s et iPhone 6s Plus ne change guère de leurs prédécesseurs. On compte un nouveau coloris en or rose (qui n’est pas du « vrai » or, évidemment), et ces fichus appareils photo qui débordent au dos des terminaux ; en revanche, le châssis est aluminum 7000. Pour le reste, « la seule chose qui a changé, c’est tout », comme l’a affirmé Tim Cook.






Cliquer pour agrandir
La première nouveauté mise en avant est la technologie 3D Touch, qui est l’équivalent de Force Touch inauguré sur l’Apple Watch et les trackpads des MacBook et MacBook Pro. Les écrans des nouveaux iPhone reconnaissent la pression du doigt, ce qui autorise de nouvelles interactions (baptisées Quick Actions). Apple en a présenté quelques unes, permettant par exemple de consulter un coup d’œil du document (Peek pour un aperçu, Pop pour ouvrir le fichier), tandis qu’un appui prolongé sur une icône affichera un menu contextuel. Il n’est même plus utile d’ouvrir une application pour générer une action.
Pour parvenir à ce miracle, Apple a mis au point une technologie qui mesure la distance entre le verre de l’écran et le rétro-éclairage. Le constructeur y a ajouté un actuateur linéaire, le Taptic Engine, que l’on connaît dans l’Apple Watch. Ce dernier permet de « ressentir » les conséquences des appuis prolongés par de petites tapes sous le doigt.






Cliquer pour agrandir
C’est « la nouvelle génération du multi-touch », comme l’a explique Jony Ive dans la vidéo de présentation, et il est vrai que mixer les gestes classiques avec les appuis 3D Touch offre d’intéressantes combinaisons. Mais visiblement, il faudra tenter sa chance un peu partout car à l’instar de l’Apple Watch, rien n’indique qu’un élément peut être « appuyé » profondément. Les développeurs auront accès à 3D Touch pour leurs applications. Les jeux devraient notamment en profiter.
Les iPhone 6s et 6s Plus embarquent un processeur A9 64 bits, qui bénéficie d’une nouvelle architecture (SiP ?), il est 70% plus rapide que l’A8 et le GPU est 90% plus véloce (« niveau console »). Surtout, ce CPU se présente comme « optimisé pour un usage dans le monde réel » — peu importe ce que cela signifie.

Le SIP:SiP (system in package), C'est  ... des différences majeures avec les SoC (system on chip) tels que les Ax mis au point par Apple pour l’iPhone et l’iPad, est que les puces SiP (comme dans l'Apple Watch)peuvent intégrer sur un même circuit intégré des composants gravés en différentes tailles (28 nm pour le CPU, 14 nm pour la mémoire, etc.). De son côté, le SoC est un die (circuit intégré) unique gravé selon un seul processus de fabrication. Apple s'est s’inspirer de ce type de conception pour ses iPhone 6s.(on dirait bien qu'Apple miniaturise son iPhone jusqu'a ce qu'il se retrouve dans une Apple Watch ? va t'il devenir un bracelet de communication ? )

L’A9 s’accompagne d’un coprocesseur, M9, qui est toujours actif et qui permet d’utiliser la fonction « Dis Siri » en tout temps, plus uniquement quand l’iPhone est branché au courant. L’iPhone 6s et 6s Plus proposent également un capteur Touch ID de seconde génération qui se veut deux fois plus rapide.






L’appareil photo iSight, de 12 mégapixels, offre 50% de pixels supplémentaires par rapport au capteur de 8 mégapixels des précédents modèles (cela reste toujours en-deçà des 23 mégapixels d’un Xperia Z5…). L’autofocus est présenté comme plus précis, le capteur est aussi censé réduire le bruit et les artefacts magnétiques. L’idée, martelée par Phil Schiller, est d’offrir un rendu « fantastique » des couleurs, notamment pour les peaux.
À l’avant, l’appareil photo FaceTime HD passe à 5 mégapixels. Des égoportraits plein pot sont à prévoir. Ce capteur à selfie s’accompagne d’un Retina Flash (en fait, l’écran s’illumine 3 fois plus fort qu’à l’accoutumée grâce à une puce spécifique). L’enregistrement vidéo est proposé en 4K ; épatant si on possède en plus un téléviseur UHD…
Parmi les nouveautés inattendues, Apple a lancé avec les Live Photos : en maintenant le doigt sur l’écran durant une prise de vue, on enregistrera une séquence avec l’audio. Grosso modo, c’est… une vidéo, en somme.
Au rayon réseau, les nouveaux iPhone proposent la prise en charge d’une LTE Advanced : jusqu’à 23 réseaux 4G sont désormais supportées (avec des performances pouvant aller jusqu’à 300 Mbit/s). 
Bien que l’iPhone 6 prenait techniquement en charge la « vraie » 4G, la 4G LTE-A, Apple avait préféré communiquer sur les débits plutôt que sur les technologies. Les choses sont plus simples cette année : comme l’iPhone 6s est doté d’une puce de catégorie 6, permettant d’atteindre jusqu’à 300 Mb/s, il sera sans doute présenté par les opérateurs comme « un appareil 4G+ ».

Le Wi-Fi est lui deux fois plus rapide. Parmi les accessoires, Apple propose de nouveaux docks aux quatre couleurs des iPhone, de nouveaux coloris pour les étuis maison.






Malgré les Live Photos et l’enregistrement 4K, il faudra se contenter d’un modèle d’entrée de gamme de 16 Go, ce qui est franchement rachitique. Les tarifs ont été annoncés en dollars avec un abonnement de deux ans, les tarifs étant de 199$/299$/399$ pour l’iPhone 6s de 16, 64 et 128 Go, et de 299$/399$/499$ pour l’iPhone 6s Plus de mêmes capacités.






La gamme comprend l’iPhone 5s (« gratuit »… avec un abonnement), l’iPhone 6 (à partir de 99$) et l’iPhone 6 Plus (à partir de 199$). Aux États-Unis, Apple inaugure un programme de renouvellement annuel de l’iPhone à base de location du smartphone (les tarifs débutent à 32$). La France fait partie de la première vague de lancement des iPhone 6s, le 25 septembre.
Les prix en France ont malheureusement augmenté, comme on pouvait le craindre. Pour l’iPhone 6s : 749 € (16 Go), 859 € (64 Go) et 969 € (128 Go). Pour l’iPhone 6s Plus : 859 € (16 Go), 969 € (64 Go) et 1 079 € (128 Go). Les précommandes débutent le 12 septembre.


Et iOS 9 sortira le 16 septembre !
Mais ,si vous voulez vous transformer en bêta-testeur,voila l'iOS 9 en pre-release iOS 9 GM(golden master) sorti le 9 septembre pour vous, ICI !
(iOS 9 devrait vous faire gagner plus de 3 Go de d'espace dans votre iPhone,car il deviendra réduit a bien moins qu' 1.3 Go.)
  iOS 8 pesait 4.58GB tandis qu' iOS 9 est réduit a 1.3GB.

-Et bien sûr le livre "Les nouveautés d’iOS 9"
en pré-commande sur itunes : iOS9 ,Voila !

Pour tout savoir d' iOS 9 :  https://developer.apple.com/library/prerelease/ios/navigation/
allez sur le site du développeur !

Source.:

Aucun commentaire: