Rechercher sur ce blogue

mercredi 9 septembre 2015

L'iPad Pro existe ,il sortira en novembre 2015 à 799 $

L'iPad Pro et l'iPad mini 4 sont arrivés chez Apple


L'iPad a bien été au rendez-vous de ce special event, un appareil que Tim Cook, insatiable supporter de cette tablette malgré des ventes qui ne suivent pas toujours des courbes ascendantes, a qualifié « d'expression ultime de notre vision du futur de l'informatique ». Il y en a même eu deux, avec une brève apparition de l'iPad mini 4.

« La plus grande nouvelle pour l'iPad depuis le premier iPad » s'est traduite par l'annonce de "l'iPad Pro", décrit comme le modèle le plus puissant jamais conçu par Apple. Écran plus grand, nouvelles fonctions et performances inédites pour ce produit.

iPad Air et iPad Pro
En format paysage, son écran de 12,9" propose une définition de 2732 x 2048, c'est davantage que la définition du MacBook Pro 15" Retina (2880 x 1800). Il autorise l'affichage d'un clavier virtuel pleine taille. Sa dalle est d'une hauteur identique à l'écran de l'iPad Air 2 et cela laisse encore de la place sur le côté pour afficher du contenu. Une surface qui sera amplement adaptée à l'utilisation de Split View — la vue partagée — dans iOS 9. Il n'y a pas de Force Touch pour cet écran, la pression est gérée depuis le stylet.

L'iPad Pro un processeur flambant neuf — l'A9X — et son support de stockage est deux fois plus rapide que les iPad actuels. Au point que Schiller a parlé de « performances équivalentes à celle d'un ordinateur de bureau » et d'un processeur graphique à la hauteur des consoles. Schiller est allé jusqu'à assurer que cet iPad Pro était plus rapide que 80% des portables PC sortis ces derniers mois, et 80% sur les performances graphiques.
Le tout forme un iPad 22 fois plus rapide, en termes de processeur, au tout premier modèle et il est jusqu'à 360 fois plus véloce sur sa partie graphique. L'autonomie est annoncée à 10 heures.
Cet iPad inaugure un système audio avec quatre haut parleurs dont la stéréo est ajustée dynamiquement en fonction de la manière dont on tient son iPad. Il est doté de Touch ID, d'une caméra iSight 8 mpx et existe en deux versions.
S'agissant de son format, son épaisseur est de 6,9 mm contre 6,1 mm pour l'iPad Air et il pèse 712 grammes, c'est un peu plus que le premier iPad (698 grammes).

 L'iPad Pro est accompagné de deux nouveaux accessoires, un clavier et un stylet. Le "Smart Keyboard" sert tout autant de périphérique de saisie que de protection pour l'écran et de support pour tenir l'écran posé verticalement. Il dispose d'un nouveau design de touches et il se fixe à l'iPad par des aimants. Une fois le clavier connecté, iOS le détecte et adapte son interface à la saisie.

La grande nouveauté suivante a été "l'Apple Pencil", un stylet aux lignes très épurées. Jonathan Ive l'a vendu sur le thème de la précision, lorsqu'on a besoin d'interagir avec son iPad avec autre chose que ses gros doigts, par exemple pour dessiner finement. Le "Pencil" gère la pression, l'inclinaison de sa pointe et sait produire des tracés précis. Microsoft et Adobe sont notamment venus sur scène pour promouvoir leurs apps avec cette grande tablette.

Si l'on veut travailler en même temps avec le doigt tout en utilisant le stylet sur l'écran, aucun problème, les deux modes d'interaction sont détectés simultanément par la tablette. Enfin, si l'on a besoin de recharger son Pencil, on peut le brancher directement sur le port Lightning de l'iPad.

L'iPad Pro existe en version argent, gris sidéral et noire. Il sortira en novembre à 799 $ (32 Go), 949 $ (128 Go) et 1079 $ (128 Go avec la 4G en plus du Wi-Fi). Le Pencil sera vendu 99 $ et le Smart Keyboard 169 $. En marge de cet iPad Pro, l'iPad mini 4 est entré dans la gamme avec un prix de départ de 399 $. Il fait sortir l'iPad mini qui est remplacé par le mini 2 à 269 $. Ce mini 4 a été rapidement évacué, Phil Schiller a simplement précisé qu'il contenait l'équivalent de l'iPad Air 2 dans un format plus réduit.


 Source.:










Aucun commentaire: