Rechercher sur ce blogue

vendredi 14 mai 2010

Goodbye Facebook Connect , Welcome Open Graph. et le Web 3,0 !

Marck Zukerberg a signé hier l'acte de décès de Facebook Connect en lançant l'Open Graph. Avec cet outil, tous les chemins de la planète web mèneront au site de réseautage social.

Open Graph est basé sur le web sémantique, c'est-à-dire un web dit «intelligent» où les informations ne seraient plus stockées, mais comprises par les ordinateurs afin d'apporter à l'internaute ce qu'il cherche vraiment.

Pour y parvenir, Facebook propose que désormais nos pérégrinations sur la toile ne soient plus abstraites, mais basées sur les intérêts énoncés sur notre profil et notre réseau de contacts. Le site de réseautage se veut ainsi le centre de notre vie numérique simplement grâce au bouton «like».

Ce «plugin social» pourra être intégré par tous les développeurs de la planète sur tous les sites de la toile. L'internaute pourra l'utiliser pour indiquer qu'il a vu et apprécié un texte, une vidéo, une image ou quoi que ce soit qu'il aura découvert sur Internet et ses informations se retrouveront sur son mur Facebook et dans les bases de données du réseau social.

Facebook enregistrera en effet l'information et pourra répertorier, en analysant tout ce que nous «likerons» sur Internet, tous nos goûts et intérêts. De quoi enrichir encore sa base de données confidentielles sur chacun d'entre nous, c'est-à-dire constituer une véritable armada de guerre pour lutter contre Google sur le marché de recherche sémantique.

Facebook vient en effet de se doter d'un outil qui pourrait mener la vie dure à Google, car si celui-ci vend des publicités en fonction de notre historique de recherche, Facebook pourra aller bien plus loin dans sa stratégie de marketing comportemental. Ceci, tout en générant toujours plus de trafic, donc en vendant de plus en plus de publicités, puisque les internautes auront de moins en moins besoin de sortir de la plateforme de réseautage pour naviguer sur Internet.

Voir aussi:
- Facebook: les membres de plus en plus exposés aux annonceurs
- L'Open Graph: "la plus importante transformation apportée par Facebook au web"


Collaboration: Anne-Caroline Desplanques

Aucun commentaire: