Rechercher sur ce blogue

vendredi 25 novembre 2016

Guide: avec ou sans OGM ?



Qu’est-ce qu’un OGM ?

Un Organisme Génétiquement Modifié (OGM) est un organisme vivant qui a été créé artificiellement par l’Homme en manipulant son identité génétique. Les techniques très récentes du génie génétique consistent à prélever un ou plusieurs gènes de n’importe quel organisme vivant (virus, bactérie, animal, végétal ou même humain) pour le(s) insérer dans le patrimoine génétique d’un autre organisme. A la différence des techniques traditionnelles d’amélioration des variétés agricoles, le génie génétique permet de franchir la barrière entre les espèces et de construire de nouveaux organismes vivants jusqu’à présent inconnus de la nature et de l’Homme.

Que veut Greenpeace?

Greenpeace s’oppose aux disséminations d’OGM dans l’environnement! En effet:

• les risques écologiques sont irréversibles et encore très mal évalués. Parmi ces dangers, citons la perte de biodiversité, l’augmentation de l’utilisation des pesticides, le développement de souches de résistance parmi les insectes et plantes nuisibles, le transfert de gènes à d’autres espèces, l’apparition d’espèces envahissantes ou des effets non désirés sur des espèces non ciblées.

• les risques sanitaires à long terme sont méconnus et ignorés (risques d’allergie, augmentation des résistances aux antibiotiques).
Le génie génétique représente clairement la mauvaise approche pour la sécurité alimentaire du 21ème siècle!


Pour plus d’information, consultez le dossier OGM sur notre site web ou commandez-le par écrit à l'adresse ci-dessus.

Des OGM dans nos assiettes?

Actuellement, les OGM peuvent se trouver dans bon nombre d'aliments à base de soja et/ou de maïs. Ceux-ci entrent dans la composition de plus de 60% des produits alimentaires...

SOJA: farine, protéines, huile, émulgateur lécithine (E322), mono- et diglycérides (E471), etc. En outre, le soja se cache souvent derrière l’appelation "huiles/graisses végétales".

MAÏS: farines, amidon, amidon modifié de maïs*, huile, semoule, glucose, fructose, dextrose, maltodextrine, sorbitol (E420), etc.

*"amidon modifié": modification physico-chimique, sans rapport avec les OGM


L’étiquetage des aliments transgéniques: une incohérence!

Depuis septembre 1998, un Règlement européen impose l’étiquetage des ingrédients issus de soja ou de maïs transgéniques. Les fabricants ont donc l’obligation de faire figurer dans la liste des ingrédients la mention "produit à partir de soja/maïs génétiquement modifié". Depuis le 10 avril 2000, les additifs et arômes sont eux aussi soumis à l’étiquetage.

Par contre, les produits issus d’OGM mais n’en contenant plus (par exemple, les huiles) ne sont toujours pas soumis à cette loi et échappent donc à l’étiquetage, alors que leur culture présente les mêmes risques pour l’environnement! Le CRIOC (Centre de Recherche et d’Information des Organisations de Consommateurs) estime qu’à peine 30% des aliments issus d’OGM doivent effectivement être étiquetés.

Actuellement, les consommateurs ne disposent donc pas de l’information nécessaire pour choisir, en connaissance de cause, le contenu de leur alimentation. C’est pour cela que Greenpeace a contacté les fabricants en leur demandant de donner une garantie écrite en ce qui concerne leur politique en matière d'OGM. Les listes qui suivent ont été élaborées au départ de leurs réponses.

Ces listes ne sont pas exhaustives. Si vous souhaitez les reproduire, veillez à ce que l’ensemble des commentaires et remarques y figurent.

Les produits issus de l’agriculture biologique, reconnaissables au label "Biogarantie", sont exempts d’OGM.

Grâce à la pression des consommateurs, la position des fabricants évolue progressivement. Depuis la publication des listes, la grande majorité d’entre eux nous ont garanti qu’ils n’utilisaient plus d’ingrédients ni d’additifs contenant ou issus d’OGM.

Parallèlement, les OGM continuent à pénétrer à notre insu dans la chaîne alimentaire via l’alimentation des animaux d’élevage (poulets, porcs, bétail, poissons). En ce qui concerne les produits tels que lait, œufs, viande, fromage ou poisson, le consommateur ne dispose donc d’aucun moyen de savoir si les animaux dont il mange les produits ont été nourris avec des OGM.

Le secteur de l’alimentation animale concerne l’essentiel du marché des OGM. Pour s’assurer une chaîne alimentaire totalement exempte d’OGM, il faut refuser que l’industrie du génie génétique utilise l’alimentation animale pour écouler en douce ses OGM. Nos listes de produits " avec ou sans OGM " intègrent à présent la problématique des OGM utilisés pour alimenter les animaux dont nous consommons les produits. En fin de liste, nous vous présentons une première liste de producteurs nous ayant garanti la non-utilisation d’OGM dans l’alimentation animale.

Greenpeace remet dès lors régulièrement ses listes à jour. N'hésitez pas à les consulter régulièrement !


Principales plantes Bt existantes

 La bactérie Bacillus thuringiensis sécrète naturellement jusqu’à une vingtaine de toxines insecticides différentes (sous forme de cristaux nommés Cry) qui attaquent spécifiquement certaines familles d’insectes : toxines Cry1 et Cry2 pour les papillons (famille des lépidoptères, notamment la pyrale du maïs) ; toxines Cry3 pour les coléoptères (type scarabées...) ; et Cry4 pour les diptères (mouches...). Les agriculteurs, notamment ceux cultivant en agriculture biologique, utilisent cette bactérie comme insecticide, en la pulvérisant sur les cultures.

Les principales plantes Bt sont le maïs, le coton, le colza, le soja. On trouve aussi une aubergine Bt au Bangladesh. La seule PGM autorisée à la culture dans l’Union européenne, le maïs MON810, est une plante Bt qui produit un insecticide contre la pyrale (Ostrinia nubilali).
A noter que le caractère Bt est de plus en plus introduit avec un autre caractère, la tolérance à un herbicide total (type Roundup, glufosinate d’amonium, 2,4-D, etc.) (cf. Qu’est-ce qu’une plante tolérant un herbicide (Roundup Ready ou autre) ?) . En 2013, 16% des PGM commercialisées sont Bt, 27% sont à la fois Bt et tolérantes à un herbicide total [7].


 Monopole des multinationales. «La majorité des OGM sont développés par 5 multinationales, dont une, Monsanto, détient 80% du marché. Ces sociétés sont en passe de prendre en main tout l'avenir de l'alimentation et de l'agriculture. Leur seule motivation, c'est l'argent. Les firmes développent des OGM pour s'assurer un revenu à long terme!» 

OGM Mensonge et vérité :




 Le problême observer avec les cultivateurs c'est que les plante OGM perde de l'efficacité lorsque
certaine insecte développe une résistance aux plantes OGM,alors que pendant ce temps Mosento et d'autres Cie recommande d'utiliser des insecticides en surplus sur les cultures OGM ,ce qui résulte que nous consommons plus encore d'insecticides qu'avant ,comme le Glyphosate(RoundUp) dans notre assiette !
Les biologistes de l'université de l'Iowa l'ont confirmé. La chrysomèle (Diabrotica virgifera virgifera), insecte dont les larves dévorent les racines du maïs, devient résistante à la toxine Bt produite par la céréale modifiée génétiquement. Sans entrer dans le débat « pour ou contre les OGM », l'alerte fait apparaître certaines limites de cette biotechnologie.Donc les OGM ont leurs limites !

Si vous manger des OGM vous ingérez du glyphosate:
 

Le glyphosate (N-(phosphonométhyl)glycine, C3H8NO5P) est un désherbant total foliaire systémique, c’est-à-dire un herbicide non sélectif absorbé par les feuilles et ayant une action généralisée, autrefois produit sous brevet, exclusivement par Monsanto à partir de 1974, sous la marque Roundup. Le brevet est tombé dans le domaine public en 2000, d'autres sociétés produisent désormais du glyphosate.
Le glyphosate seul est peu efficace, car il n'adhère pas aux feuilles et les pénètre difficilement. On lui adjoint donc un tensioactif (ou surfactant). Ces produits sont connus pour provoquer des mortalités cellulaires (par contact direct avec une cellule ou un tégument et des irritations).



Test sur les OGM;

Il y a le projet G-TwYST ,qui est l'acronyme pour les plantes génétiquement modifiées Test de sécurité de deux ans. La durée du projet est du 21 avril 2014 au 20 avril 2018.Alors ont attend.


Le GMO90plus: Recherche de biomarqueurs prédictifs d’effets biologiques dans l’étude de la toxicité sub-chronique (3 et 6 mois) des OGM chez le rat.Ainsi, 2 maïs génétiquement modifiés ont été sélectionnés :

  • le maïs MON810, qui exprime la protéine insecticide Bacillus thuringiensis (toxine Bt), en raison de son utilisation dans le projet de recherche GRACE ;
  • le maïs NK603, résistant à l'herbicide glyphosate, du fait de son emploi dans le projet G-TwYST.

 GRACE: a publié son essai d'alimentation d'un an avec une variété de maïs GM MON810
Le maïs MON810 à un taux allant jusqu'à 33% dans l'alimentation n'a pas induit d'effets indésirables chez les rats WCC de Wistar Han mâles et femelles après une exposition chronique.



Rosita, la vache transgénique capable de produire du lait maternel humain

En savoir plus : http://www.maxisciences.com/rosita/rosita-la-vache-transgenique-capable-de-produire-du-lait-maternel-humain_art15181.html
Copyright © Gentside Découverte

Animaux transgéniques:

Rosita, la vache transgénique capable de produire du lait maternel humain

En savoir plus : http://www.maxisciences.com/rosita/rosita-la-vache-transgenique-capable-de-produire-du-lait-maternel-humain_art15181.html
Copyright © Gentside Découverte
 Rosita, la vache transgénique capable de produire du lait maternel humain;Reste que si le lait de ces vaches transgéniques subit les mêmes procédés de pasteurisation que ceux en vigueur à l’heure actuelle, il y a fort à parier que cette prouesse technologique et déontologiquement dérangeante, n’apporte rien de plus aux nourrissons humains. En effet, au cours du processus de passage à ultra haute température (UHT), si les bactéries et les microbes sont éliminés, la plupart des composants nutritifs le sont aussi…
En savoir plus : http://www.maxisciences.com/rosita/rosita-la-vache-transgenique-capable-de-produire-du-lait-maternel-humain_art15181.htmlCopyright © Gentside Découverte.


"Frankenfish" : le premier saumon génétiquement modifié arrive sur le marché américainSource : notre-planete.
info, http://www.notre-planete.info/actualites/4379-saumon-transgenique-Frankenfish 
Il grandit 4 fois plus vite. Il peut ainsi atteindre sa taille adulte au bout de 16 à 18 mois, au lieu de 30 mois pour un saumon de l'Atlantique ;il nécessite 20% de nourriture en moins ;il ne nécessite aucun antibiotique ;il résiste mieux au froid et peut donc grandir toute l'année.
"Frankenfish" : le premier saumon génétiquement modifié arrive sur le marché américain
Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/actualites/4379-saumon-transgenique-Frankenfish
Reste que si le lait de ces vaches transgéniques subit les mêmes procédés de pasteurisation que ceux en vigueur à l’heure actuelle, il y a fort à parier que cette prouesse technologique et déontologiquement dérangeante, n’apporte rien de plus aux nourrissons humains. En effet, au cours du processus de passage à ultra haute température (UHT), si les bactéries et les microbes sont éliminés, la plupart des composants nutritifs le sont aussi…

En savoir plus : http://www.maxisciences.com/rosita/rosita-la-vache-transgenique-capable-de-produire-du-lait-maternel-humain_art15181.html
Copyright © Gentside Découverte
Reste que si le lait de ces vaches transgéniques subit les mêmes procédés de pasteurisation que ceux en vigueur à l’heure actuelle, il y a fort à parier que cette prouesse technologique et déontologiquement dérangeante, n’apporte rien de plus aux nourrissons humains. En effet, au cours du processus de passage à ultra haute température (UHT), si les bactéries et les microbes sont éliminés, la plupart des composants nutritifs le sont aussi…

En savoir plus : http://www.maxisciences.com/rosita/rosita-la-vache-transgenique-capable-de-produire-du-lait-maternel-humain_art15181.html
Copyright © Gentside Découverte


Reste que si le lait de ces vaches transgéniques subit les mêmes procédés de pasteurisation que ceux en vigueur à l’heure actuelle, il y a fort à parier que cette prouesse technologique et déontologiquement dérangeante, n’apporte rien de plus aux nourrissons humains. En effet, au cours du processus de passage à ultra haute température (UHT), si les bactéries et les microbes sont éliminés, la plupart des composants nutritifs le sont aussi…

En savoir plus : http://www.maxisciences.com/rosita/rosita-la-vache-transgenique-capable-de-produire-du-lait-maternel-humain_art15181.html
Copyright © Gentside Découverte

Reste que si le lait de ces vaches transgéniques subit les mêmes procédés de pasteurisation que ceux en vigueur à l’heure actuelle, il y a fort à parier que cette prouesse technologique et déontologiquement dérangeante, n’apporte rien de plus aux nourrissons humains. En effet, au cours du processus de passage à ultra haute température (UHT), si les bactéries et les microbes sont éliminés, la plupart des composants nutritifs le sont aussi…

En savoir plus : http://www.maxisciences.com/rosita/rosita-la-vache-transgenique-capable-de-produire-du-lait-maternel-humain_art15181.html
Copyright © Gentside Découverte
Reste que si le lait de ces vaches transgéniques subit les mêmes procédés de pasteurisation que ceux en vigueur à l’heure actuelle, il y a fort à parier que cette prouesse technologique et déontologiquement dérangeante, n’apporte rien de plus aux nourrissons humains. En effet, au cours du processus de passage à ultra haute température (UHT), si les bactéries et les microbes sont éliminés, la plupart des composants nutritifs le sont aussi…

En savoir plus : http://www.maxisciences.com/rosita/rosita-la-vache-transgenique-capable-de-produire-du-lait-maternel-humain_art15181.html
Copyright © Gentside Découverte


Reste que si le lait de ces vaches transgéniques subit les mêmes procédés de pasteurisation que ceux en vigueur à l’heure actuelle, il y a fort à parier que cette prouesse technologique et déontologiquement dérangeante, n’apporte rien de plus aux nourrissons humains. En effet, au cours du processus de passage à ultra haute température (UHT), si les bactéries et les microbes sont éliminés, la plupart des composants nutritifs le sont aussi…

En savoir plus : http://www.maxisciences.com/rosita/rosita-la-vache-transgenique-capable-de-produire-du-lait-maternel-humain_art15181.html
Copyright © Gentside Découverte





Source.:

Aucun commentaire: