Rechercher sur ce blogue

mercredi 4 août 2010

le réseau d'ordinateurs zombie Mariposa démantelé

Réseau Mariposa

Arrestation d'un informaticien à l'origine d'un réseau d'ordinateurs piratés


Les autorités américaines, espagnoles et slovènes ont annoncé mercredi l'arrestation d'un informaticien slovène soupçonné d'être à l'origine du plus important réseau d'ordinateurs piratés dans le monde, baptisé «Mariposa».

Le dénommé «Iserdo», 23 ans, a été arrêté par la police slovène la semaine dernière, selon un communiqué commun de la police fédérale américaine (FBI), de la police criminelle slovène et de la Garde civile espagnole.

Trois autres personnes soupçonnées de travailler sur ce réseau, baptisé «Mariposa» («papillon»), Florencio Carro Ruiz, Jonathan Pazos Rivera et Juan Jose Bellido Rios, avaient déjà été arrêtées en Espagne en février.

À l'époque, les autorités espagnoles avaient expliqué que Mariposa constituait «le plus important réseau d'ordinateurs "esclaves" jamais découvert».

De 8 à 12 millions d'ordinateurs piratés

Ces ordinateurs, au nombre de 8 à 12 millions dans le monde, selon le FBI, pouvaient être contrôlés ou manipulés à distance après voir été affectés par un programme spécial, pour ensuite envoyer des courriers indésirables à d'autres ordinateurs, réaliser des cyber-attaques ou encore fournir aux délinquants les données bancaires de leurs propriétaires, avait expliqué en mars José Antonio Berrocal, chef d'une unité spécialisée dans la criminalité technologique de la garde civile.

Selon le FBI, le réseau Mariposa avait été constitué grâce à un virus conçu par l'homme arrêté en Slovénie, dit «Butterfly Bot», qui a également été vendu à d'autres criminels.

«Ces deux dernières années, le programme utilisé pour créer le réseau d'ordinateurs zombie Mariposa a été vendu à des centaines d'autres criminels, en faisant l'un des plus craints au monde», a souligné le directeur du FBI Robert Mueller.


REF.:

Aucun commentaire: