Rechercher sur ce blogue

lundi 28 mars 2011

Le Lapdock ,la révolution qui coûte chère,n’est qu’un écran et un clavier.

Chronique de Pascal Forget - L’Atrix, l’avenir de l’informatique portable ?
Le Atrix sert de disque dur, de processeur et de mémoire vive : le Lapdock n’est qu’un écran et un clavier. 
© Courtoisie

L’Atrix, l’avenir de l’informatique portable ?

À quoi ressemblera l’ordinateur du futur? Même si on parle beaucoup des ordinateurs tablettes avec lancement du iPad 2, Motorola affirme qu’il pourrait ressembler au téléphone Atrix.
Ce téléphone intelligent Android doté du processeur le plus puissant a ce jour, avec un Go de mémoire vive, pour permettre à plusieurs applications de fonctionner rondement en même temps. Mais malgré toute cette puissance,pitonner sérieusement avec un clavier virtuel n'est pas agréable.
TRANSFORMATION
Mais il suffit de poser le Atrix dans une base Lapdock pour le transformer en un ordinateur portable complet. Le Atrix sert de disque dur, de processeur et de mémoire vive : le Lapdock n’est qu’un écran et un clavier.
NAVIGUER EN PLEIN ÉCRAN
En quelques secondes, une interface adaptée appelée Webtop apparaît dans l'écran de 11,6 pouces du Lapdock, pas l’écran du téléphone agrandi. Il est alors agréable de naviguer dans internet avec Firefox, avec la connexion de son téléphone cellulaire ou une connexion WiFi.
On peut aussi visionner des vidéos, même Tou.tv. Et grâce au clavier, il est possible de composer des courriels, des messages Facebook et des textes plus longs. L'utilisation normale du téléphone n'est pas affectée; on peut recevoir et faire des appels mains libres.
RECHARGE ET USB
Mais le plus gros avantage, c'est qu'il n'est pas nécessaire d'attendre que ses données soient transférées pour les consulter, puisque tout reste dans son téléphone.
La base a aussi deux ports USB pour ajouter simplement des fichiers dans son téléphone, sans le relier à un ordinateur. Une base multimédia est aussi offerte, qui permet de transformer son téléphone en centre de divertissement numérique, pour voir des vidéos, des photos et des vidéos dans son téléviseur.
EMPREINTE DIGITAL Une fonction amusante du Atrix : son bouton de démarrage est aussi un lecteur d'empreinte digitale, qu'on peut utiliser pour le déverrouiller, simplement en y passant le doigt. Mais ce n'est pas 100% précis, il faut souvent passer le doigt plus d’une fois.
Est-ce que dans le futur, notre téléphone sera notre seul ordinateur ? Dur à dire. Mais en ce moment, il faut acheter le Lapdock (329,95$), qui est aussi cher qu'un netbook complet, avec le Atrix, qui est offert à partir de 169,95$ avec entente de trois ans chez Bell. Si le Lapdock était offert avec le téléphone, ce serait beaucoup plus alléchant...
Note: au moment d'écrire ces lignes, on ne pouvait pas taper d'accents français avec le Lapdock. Motorola devrait apporter un correctif sous peu.

REF.:

Aucun commentaire: