Rechercher sur ce blogue

samedi 9 avril 2011

En 2010, une hausse de 93 % des cyberattaques

Sécurité informatique - Hausse vertigineuse de la cybercriminalité
 
Sécurité informatique

Hausse vertigineuse de la cybercriminalité


TORONTO – Le nombre de cybercrimes a presque doublé de 2009 à 2010, et les réseaux sociaux et les téléphones intelligents sont particulièrement dans la mire des malfaiteurs, selon un nouveau rapport. La firme Symantec, qui se spécialise dans la sécurité informatique, a répertorié plus de 286 millions de cyberattaques en 2010, une hausse de 93 % sur l'année précédente.
Une grande partie des activités illicites se fait sur les réseaux sociaux, souligne le rapport.
Les pirates informatiques préfèrent maintenant les médias sociaux aux plateformes traditionnelles, comme les courriels, en raison de leur popularité et de leur vulnérabilité.
Par exemple, les internautes mentionnent souvent pour quelle compagnie ils travaillent sur les réseaux sociaux, et dressent la liste de leurs collègues.
Bien que cela semble inoffensif, Symantec indique que les pirates informatiques utilisent ces informations pour dénicher les protocoles des courriels de l'entreprise (prenom.nomdefamille@compagnie.com), et créer de fausses identités.
Résultat: ce qui semble être un courriel d'un collègue peut être celui d'un pirate informatique et contenir des pièces jointes et des liens malveillants.
Symantec conseille aux gens de surveiller les adresses URL écourtées qui peuvent cacher des liens dangereux.
Au chapitre des tablettes électroniques et des téléphones intelligents, la prudence est de mise au sujet des applications, conseille le rapport, puisque certaines d'entre elles procéderont à l'installation de logiciels malveillants.
Le rapport indique que les téléphones utilisant le système Android de Google sont les plus vulnérables à ce chapitre.

REF.:

Aucun commentaire: