Rechercher sur ce blogue

vendredi 27 mai 2011

Mango pour les téléphones Windows Phone 7


Microsoft - Mango pour les téléphones Windows Phone 7
Mango offre une intégration plus poussée de l'accès aux applications et à internet. 
© Courtoisie


NEW YORK - Le groupe informatique Microsoft a présenté mardi une nouvelle version de son système d'exploitation pour téléphones portables, baptisée Mango, espérant augmenter son marché grâce à une intégration plus poussée de l'accès aux applications et à internet.
À LIRE ÉGALEMENT:Windows Phone 7, notre verdict
Sept mois après le lancement des premiers téléphones fonctionnant sous le système Windows Phone 7, généralement salué par les experts mais qui a peiné à trouver un public, Microsoft a annoncé que la plateforme Mango était immédiatement disponible pour les développeurs, avant un lancement grand public à l'automne.
Nouveautés
Mango sera le premier système à faire fonctionner les appareils issus du partenariat entre Microsoft et le finlandais Nokia annoncé en février: «Nous avons déjà (un appareil Nokia Mango) dans nos laboratoires aujourd'hui», a déclaré Andy Lees, responsable des téléphones chez Microsoft, lors d'une présentation dans un hôtel new-yorkais.
Le système Mango sera également fourni sous forme de mise à jour gratuite pour les appareils sous Windows Phone 7 existants, et dans de nouveaux appareils de marque Samsung, LG et HTC, ainsi que des nouveaux partenaires Acer, Fujitsu et ZTE.
«Avec Windows Phone Mango, nous avons voulu rendre les téléphones plus intelligents et plus faciles» à utiliser, a ajouté M. Lees.
Parmi les innovations de ce système, les mobinautes bénéficieront de raccourcis entre le navigateur internet et les applications, permettant par exemple d'aller directement sur l'application de librairie numérique Kindle (groupe Amazon) à l'occasion d'un recherche sur un titre de livre.
Mango fournit également une intégration poussée des messageries et des réseaux sociaux, afin «d'organiser les informations autour de la personne avec qui on veut communiquer, pas autour des applications qu'il faut utiliser».
Avec une disponibilité dans de nouveaux pays et dans des langues supplémentaires, Microsoft entend quadrupler son marché potentiel à l'occasion de ce lancement, a précisé M. Lees.


Aucun commentaire: