Rechercher sur ce blogue

samedi 4 octobre 2014

Casque de réalité virtuelle : Le Vrvana Totem pour l'été 2015 ?

Hier,le 16-09-2014 quatre ingénieurs de l'Université de Sherbrooke ont concrétisé un projet qui a débuté en 2005: ils ont lancé une campagne de sociofinancement pour le Totem, un casque de réalité virtuelle similaire au fameux Oculus Rift, lui aussi issu de Kickstarter. Mais leur ambition va plus loin. Ils souhaitent faire de Montréal une capitale de la réalité virtuelle.
Rien de moins.
Sur Kickstarter, ils ont 100 000 dollars d'amassés déjà en 24 heures à peine, sur un objectif de 350 000 dollars en 30 jours. Cette somme aidera leur entreprise, Vrvana (prononcer «virvana»), à finasser la production des premiers exemplaires du Totem, puisque la R-D a déjà été faite, et qu'un premier prototype fonctionnel existe.
Bertrand Nepveu, le fondateur, et Marc-Olivier Lepage, directeur des opérations de Vrvana, nous ont fait une démonstration du Totem la veille de son lancement sur Kickstarter.
Comme le Totem arrive sur les talons du dévoilement du Galaxy Gear VR par Samsung, et bien entendu, du Rift d'Oculus, la question qui se pose d'office est de savoir comment Vrvana compte se démarquer des deux autres.
La réponse: l'affichage est de meilleure résolution, d'abord. Ensuite, comme le tout se branche simplement par USB (ou HDMI) à l'appareil de son choix, ils ont eu la bonne idée de développer un casque qui fonctionnera dès le premier jour avec les consoles de jeu vidéo Xbox et PlayStation.
Pas bête.
Enfin, le modèle qui sera vendu via Kickstarter aux gens intéressés à créer des applications et des jeux pour le Totem aura deux caméras intégrées pour créer une couche de réalité augmentée par-dessus la réalité virtuelle. Si l'expression «virtualité augmentée» n'existe pas, il faudra peut-être songer à l'inventer…

Objectif: une plateforme de réalité virtuelle

Au-delà des caractéristiques techniques, le Totem est présenté par Vrvana comme une corde de plus à l'arc de l'industrie montréalaise du jeu vidéo. MM. Nepveu et Lepage affirment avoir rencontré plusieurs studios montréalais, dont Ubisoft, afin de tâter leur intérêt.
Il y en a, même s'il n'est pas gigantesque. «Chez Ubi, on nous a expliqué que la création d'un jeu prenait 3 ans et coûtait des dizaines de millions de dollars. Ils ne feront pas ça pour une plateforme naissante, mais ils pourraient ajouter des missions secondaires exclusives à la réalité virtuelle dans certains de leurs titres», résume M. Nepveu. «Le joueur pourrait incarner un drone dans (Tom Clancy's) Rainbow Six, ou un personnage secondaire dans Watchdogs.»
«Idéalement, on verrait la création d'une plateforme sur les consoles où les joueurs pourraient se procurer des jeux conçus exprès pour le Totem», poursuit le jeune entrepreneur. «Et comme Montréal possède une masse critique de studios, on espère qu'ils verront le potentiel de ce nouvel outil de communication.»
Un outil qui peut aller bien au-delà du divertissement: avec les caméras appropriées, on pourrait réaliser des visites virtuelles dans les grands musées de la planète, sur les lieux de sites historiques existants ou disparus, etc. Les architectes et agents d'immeuble pourraient faire visiter des bâtiments existants ou non à leur futurs clients…

Une immersion convaincante

Enfiler le Totem sur la tête, avec des écouteurs, est une expérience très immersive, au moins comparable à celle vécue en essayer le Rift ou le Gear VR. Le prototype essayé branché sur PC nous projetait dans un environnement virtuel contrôlé avec le clavier et la souris. Un contrôleur de jeu vidéo pourrait être plus naturel.
N'empêche que ça ajoute une dimension aux jeux vidéo qui fait mouche, à la limite effrayante: les joueurs qui peinent à décrocher de leur console auront la tête encore plus enfoncée dans leurs jeux s'ils utilisent un tel accessoire. Ce ne sont pas tous les types de jeux qui en bénéficient, mais ceux à la première personne, les simulateurs de course et autres jeux du genre risquent fort d'en tirer profit rapidement.
Et si les connaisseurs craignent que Facebook ruine le potentiel du Rift en misant sur des jeux légers plutôt que de véritables environnements immersifs, ayant acquis Oculus pour la rondelette somme de 2 milliards de dollars, ils pourront toujours se rabatte sur Vrvana… dès l'été 2015, date de lancement prévue pour leur Totem.
Vrvana Totem
Casque de réalité virtuelle pour PC, Mac, Linux, Xbox et PlayStation
Double affichage avec lentilles ajustables
Caméras intégrées
Son binaural
Connexions USB et HDMI
À partir de 495 $
www.vrvana.com
Source.:

Aucun commentaire: