Rechercher sur ce blogue

dimanche 28 septembre 2014

Réseau Social: " Ello " , le nouveau réseau social sans Pub

hello ello
Difficile d’imaginer un réseau social sans publicité tant ces dernières sont présentes sur chacune des pages que l’on visite tous les jours. Que ce soit Twitter ou Facebook, nos informations personnelles sont utilisées à tord et à travers pour nous envoyer des publicités ciblées, et même si il existe des programmes pour passer outre, certaines personnes ne les supportent plus à juste titre. Et en même temps, c’est un mal pour un bien car cet afflux de publicités est un des seuls moyens pour pour les réseaux sociaux de générer des revenus, ces derniers étant gratuits pour leurs utilisateurs. On ne peut pas tout avoir!
De plus en plus de personnes se demandent alors si on peut espérer un jour un réseau social libéré de toute publicité. C’est avec cette idée en tête que Ello a vu le jour.
team ello
Une idée pas si nouvelle puisque d’autres ont déjà tenté l’expérience avant Ello, sans forcément rencontrer un énorme succès. On peut espérer que ce dernier se démarque de ses prédécesseurs grâce à son concept assez original : l’exclusivité (un peu comme Facebook à ses débuts). Il faut ainsi faire une demande pour pouvoir s’enregistrer et attendre la validation, tandis que les personnes déjà membres peuvent inviter un nombre limité d’amis.
ello réseau social
Un système très bien pensé, puisque l’exclusivité attire souvent beaucoup de monde, chacun voulant être au top de la hype. Bien que certains concepts soient inspirés par Facebook, Ello se rapproche beaucoup plus de Twitter et Tumblr, notamment avec l’utilisation des “@”.
Cependant, une question se pose : si l’objectif de Ello est de se débarrasser totalement des publicités, par quoi les créateurs du réseau social vont-ils être rémunérés? Et bien avec un moyen très simple que les joueurs de Candy Crush et autres jeux de ce genre doivent bien connaître. En offrant un produit gratuit, Ello compte proposer des services et des fonctionnalités supplémentaires et payantes. Une idée très intelligente si elle est bien réalisée puisque c’est une méthode qui peut s’avérer très lucrative lorsque les utilisateurs deviennent accro. Il suffit de voir les revenus quotidiens du créateur de Candy Crush pour s’en rendre compte.
Il ne reste plus qu’à voir comment le réseau social va grandir. Même si ce dernier ne vous intéresse pas, il peut avoir des répercussions indirectes sur votre expérience quotidienne avec Twitter et Facebook. En effet, si ce réseau social sans publicité explose, cela poussera les mastodontes actuels à revoir leur position sur la confidentialité et la publicité. Bon en attendant il reste Adblock.

Source.:

Aucun commentaire: