Rechercher sur ce blogue

mercredi 22 octobre 2014

Comment se protéger contre les logiciels malveillants



Se protéger

Se protégerLes règles pour se protéger contre les logiciels malveillants - et donc notamment ceux qui permettent la création de botnets aujourd’hui sont les suivantes.

Règles pour se protéger des logiciels malveillants

  1. Tenir à jour son ordinateur:
    • Le système d’exploitation (autoriser les mises à jour automatiques)
    • Tous vos logiciels et en particulier les logiciels de navigation sur Internet ou de consultation de courrier électronique
    • Les logiciels additionnels ou plugins et en particulier ceux qui permettent d’afficher des animations Java, Flash ou encore des fichiers PDF
  2. Installer un logiciel antivirus et le tenir à jour: il existe des solutions payantes, comme gratuites. Vérifiez avec un antivirus tout support amovible (clé USB notamment) d’origine inconnue.
  3. Ne pas cliquer sur les liens provenant de sources inconnues (notamment des courriers électroniques non sollicités ou des messages sur les réseaux sociaux provenant de contacts inconnus ou ne correspondant pas à la manière habituelle de vos contacts de s’adresser à vous).
  4. Réaliser des sauvegardes de vos fichiers les plus importants: sur un disque dur amovible, sur des cédéroms ou encore sur des disques de partage sur Internet.
  5. Si vous avez subi une infection par un virus, et par exemple après avoir suivi les procédures de nettoyage que nous vous proposonspensez à modifier les mots de passe de vos différentes applications sur Internet (courrier électronique – notamment webmails, messageries instantanées, réseaux sociaux, banque en ligne, FTP…).

Conseils supplémentaires

Avertissement: Les logiciels listés ci-dessous le sont uniquement à titre d'information pour les lecteurs. Si vous pensez que certains outils adaptés aux besoins décrits ci-après devraient être considérés, n'hésitez pas à nous contacter.
Pour vous aider à tenir à jour les logiciels de votre ordinateur, vous pouvez vérifier les dernières versions des applications avec Secunia Personal Software Inspector ou Hippo Update Checker.
Outre les fonctions incluses dans les navigateurs Internet (ils proposent tous aujourd'hui de vous prévenir avant d'atteindre les sites Web qu'ils ont identifié comme étant malveillants), et dans certaines solutions antivirus, vous pouvez mettre en oeuvre des protections complémentaires, comme avec Blockulicious. Les utilisateurs les plus prudents rajoutent à leur navigateur différentes options de protection, telles l’extension NoScript (http://noscript.net/ pour Firefox ou Notscripts ou Scriptno sous Chrome) qui vous permettent d’avoir un contrôle site par site du lancement des scripts inclus dans les pages Web.
Enfin, une nouvelle catégorie de logiciels de sécurité se développent qui visent à protéger explicitement contre les exploits qui ciblent les navigateurs, souvent appelés anti-exploits (produits gratuits ou payants): Malwarebytes Anti-Exploit, EMET de Microsoft, ViRobot APT Shield.


Source.:

Aucun commentaire: