Rechercher sur ce blogue

jeudi 5 mai 2011

La National Geospatial-Intelligence Agency(NGA) a pu retrouvé Ben Laden

La National Geospatial-Intelligence Agency, anciennement National Imagery and Mapping Agency (NIMA), est une agence du département de la Défense des États-Unis qui a pour fonction de collecter, analyser et diffuser le renseignement géospatial en utilisant l'imagerie satellite.
Son quartier-général se situe à Bethesda (Maryland).
Le 9 août 2010, Letitia A. Long est nommée directrice de l'agence1, devenant ainsi la première femme à diriger l'une des 16 agences gouvernementales de renseignement américaines2, succédant au vice-amiral Robert B. Murrett, qui dirigeait la NGA depuis 2006.
Villa d'Abbottabad - Ben Laden trahi par sa méfiance des technologies
Le cerveau des attentats du 11 Septembre a été tué dans la nuit de dimanche à lundi. 
© AFP
Villa d'Abbottabad

Ben Laden trahi par sa méfiance des technologies

WASHINGTON - Dans un monde où tous ceux qui peuvent se l'offrir ont un téléphone et une connexion internet, la méfiance qu'éprouvait Oussama ben Laden face aux technologies l'aura finalement trahi.

À LIRE ÉGALEMENT: Les réseaux sociaux, premiers informés de la mort de Ben Laden
Un micro-blogueur commente le raid en direct
La villa d'Abbottabad, au Pakistan, où le cerveau des attentats du 11 Septembre a été tué dans la nuit de dimanche à lundi n'avait ni liaison téléphone ni connexion internet, selon des responsables américains, ce qui était probablement censé éviter que ses communications soient surveillées.
Mais cet isolement, étonnant dans une demeure par ailleurs luxueuse, a précisément été l'un des indices ayant permis de le retrouver: un haut responsable américain a expliqué lundi qu'il avait été jugé «remarquable» qu'une propriété évaluée à un million de dollars ne soit pas connectée.
«Tout ce que nous avons vu - la sécurité opérationnelle extrêmement sophistiquée (...), l'emplacement et l'organisation de la résidence elle-même, correspondait parfaitement à ce à quoi un refuge de Ben Laden devait ressembler, selon nos experts», a-t-il ajouté, sous couvert de l'anonymat.
Paradoxalement, les services américains ont, eux, déployé leurs moyens les plus sophistiqués pour organiser l'attaque.
«Nous avons utilisé toute la gamme de nos capacités, rassemblant des renseignements avec nos moyens aussi bien humains que techniques, et les soumettant aux analyses les plus rigoureuses de nos plus grands experts gouvernementaux sur Ben Laden et son organisation», a souligné le directeur de la centrale du renseignement (CIA), Leon Panetta.
Parmi les organismes mobilisés, l'Agence de sécurité nationale (NSA), spécialiste des écoutes, et l'Agence nationale du renseignement géospatial (NGA), spécialisée dans l'imagerie par satellite, ont été cités par M. Panetta.




Selon le récit d'un responsable américain, les services de renseignement localisent en août 2010 le «complexe à Abbottabad», dans un quartier peuplé de militaires à la retraite, où se cache Ben Laden.
La résidence occupe un terrain «huit fois plus grand que les autres maisons du quartier», dispose de mesures de sécurité «extraordinaires» avec des murs hauts de 5,5 mètres, des barbelés et un accès possible par «deux portails sécurisés».
Ben Laden y vit sans internet ni téléphone. M. Obama autorise l'opération vendredi. Le raid, qui se veut «chirurgical», dure 40 minutes. Le chef d'Al-Qaïda, un de ses fils, deux messagers de Ben Laden et une femme sont tués.

REF.:wikipedia
canoe ,

1 commentaire:

Marc Leblanc T.I. a dit...

Le chef d'Al-Qaïda a été tué d'une balle dans la tête à la fin du raid des Navy Seals, les forces spéciales de la Marine américaine, contre sa villa pakistanaise.

Son fils, qui est un adulte, deux messagers ainsi qu'une femme ont également été tués au cours de l'opération et le commando américain n'a «pas fait de prisonnier», a assuré à des journalistes un haut responsable américain de la Défense sous couvert d'anonymat.