Rechercher sur ce blogue

vendredi 26 septembre 2014

Déformation des iPhone 6, Apple s'explique


Après la déferlante de témoignages et de vidéos montrant des iPhone 6 Plus se plier sous une légère pression, la marque à la pomme a tenu à réagir. Il était temps, car les railleries commençaient sérieusement à ternir son image.

Nous avons conçu un produit incroyablement fiable pour toutes vos utilisations dans le monde réel. » C’est par ces mots que Phill Schiller, vice-président senior du marketing d'Apple, accueille une poignée de visiteurs triée sur le volet dans le centre de « torture » des iPhone, selon le site The Verge.
Dans ce bâtiment, près du campus d’Apple à Cupertino, tout est entrepris pour tester les matériaux des nouveaux iPhone. Les chutes, les pressions, les torsions… rien n’est assez dur pour faire passer toutes les épreuves possibles aux iPhone. Des centaines de tests ont été imposés à plus de 30 000 iPhone 6 et 6 Plus. Dan Riccio, vice-président Apple pour le matériel déclare « comme nous ajoutons de plus en plus de fonctions, nous devons trouver un moyen de les casser avant que les clients le fasse ». Les iPhone sont en aluminium anodisé et trempés pour plus de solidité. Ils disposent aussi d'inserts en en titane et en acier inoxydable poir renforcer les endroits de fortes pressions.

Apple n'a rien à cacher

Toutes ces épreuves, y compris celle de la « poche arrière de jean » à l’origine du Bendgate, sont réalisées dans ce laboratoire. Mais le bon sens reprend ses droits, « si vous utilisez assez de force pour plier un iPhone ou un téléphone, il se déformera », annonce sans rire, Dan Riccio. Le tout est de savoir quelle force est nécessaire pour le faire.
Avec cette visite guidée précipitée, Apple veut ainsi montrer qu’il n’a rien à cacher. Que tout est prévu pour faire passer les tests de déformation physique normaux aux iPhone et qu’il n’y a pas de négligence du côté de la conception. « Comme nous nous y attendions, il est extrêmement rare que ce genre de chose se produise dans le monde réel, conclut Phil Schiller. Si c’est le cas, rendez-vous au Genius Bar et laissez-nous jeter un coup d’œil sur votre iPhone. Et nous vous dirons si votre appareil a subi des dommages anormaux. Dans ce cas, il sera couvert par la garantie. »
Ces explications seront-elles suffisantes pour mettre fin à la polémique ? Des tests scientifiques de résistance des matériaux plus poussés le diront très vite. Il suffit de déterminer exactement quelle est la pression maximale à laquelle un smartphone doit résister. Une notion qui reste assez floue encore.
A lire aussi :
 Mise à jour du 29/09 :

Consumer Reports, équivalent américain de l'UFC Que Choisir, a publié des tests de torsion supplémentaires, et en conclut que l'iPhone 6 et l'iPhone 6 Plus, bien que plus fragiles que d'autres smartphones testés, sont plus résistants que les précédentes vidéos ne le laissaient penser. Pour arriver à sa conclusion, le site s'est livré à un test utilisant une machine similaire à celle employée par Apple, mais avec des pressions beaucoup plus fortes, et une augmentation de 10 livres (4,5 Kg) à chaque test. Apple indiquait se limiter à une pression de 25 Kg, ce qui correspond selon le constructeur, à la pression maximale à laquelle l'iPhone 6 peut se tordre et revenir à sa position initiale. Consumer Reports est parvenu à appliquer des pressions allant jusqu'à 31,7 Kg pour l'iPhone 6, et 40,8 Kg pour l'iPhone 6 Plus avant que la coque ne se plie. Ce dernier résultat nous apprend au passage que l'iPhone 6 Plus est le plus résistant des 2.


  Déformation Séparation de l'écran
HTC One (M8) 31,7 Kg 40,8 Kg
Apple iPhone 6 31,7 Kg 45,3 Kg
Apple iPhone 6 Plus 40,8 Kg 49,9 Kg
LG G3 59 Kg 59 Kg
Apple iPhone 5S 59 Kg 68 Kg
Samsung Galaxy Note 3 68 Kg 68 Kg

Source : Consumer Reports


Les nouveaux iPhone sont cependant confirmés comme plus fragiles que certains concurrents et, tout aussi embêtant, que son prédécesseur l'iPhone 5S. Comme le LG G3, ce dernier nécessite une pression de 59 kilos avant de plier. Le Galaxy Note 3 officialise l'impression des précédents « bend tests » non scientifiques : il lui faut 68 Kg ! Egalement en aluminium, le HTC One (M8) ne fait pas mieux que l'iPhone 6.
- Bendgate : l'iPhone 6 est-il trop fragile ? (vidéo)
Source.:

Aucun commentaire: