Rechercher sur ce blogue

mardi 3 mai 2016

Un million de personnes ont maintenant accès Facebook sur le "darkweb" (DeepWeb)chaque mois




Le nombre de personnes accédant à Facebook via le "web sombre" se situe maintenant à 1 million par mois, le géant technologique a annoncé aujourd'hui (22 Avril).  


Facebook a maintenu un site "Onion" qui se trouve sur le réseau Tor, qui fait partie de la bande dite sombre, pendant environ un an et demi. Ceci est la première fois que la société a révélé des détails à propos de sa présence dans ce coin sombre de l'Internet. 

Tor préserve la vie privée des utilisateurs en déguisant leur identité et le lieu en faisant rebondir le trafic Web au hasard à travers un réseau très étendu de serveurs. (Tor est l'abréviation de The Onion Router, car il ajoute des couches de l'anonymat à la circulation qui sont difficiles à décoller.) Le code Tor est open-source et ses serveurs sont exploités par des bénévoles.Le nombre de personnes qui se connectent à Facebook sur Tor se développe à un rythme soutenu. Facebook a dit que en Juin l'année dernière quelques 525.000 personnes ont consulté son site dark-web. Le trafic a augmenté dans un modèle «à peu près linéaire" sine alors, selon Facebook, ce qui signifie environ 50.000 nouveaux utilisateurs ont été sur le réseau social via Tor chaque mois."Les gens qui choisissent de communiquer sur Tor font pour diverses raisons liées à la vie privée, la sécurité et la sureté», a écrit Alec Muffett, un ingénieur Facebook à Londres, qui dirige les travaux de l'entreprise sur sa sombre présence sur le Web. «Il est important pour nous de fournir des méthodes pour les gens à utiliser nos services en toute sécurité, en particulier si elles ne disposent pas de méthodes fiables pour le faire."En effet, Facebook a ajouté plus de façons d'accéder au site sur le web sombre au fil du temps. En Janvier, il a fait son site Onion accessible aux smartphones fonctionnant sous le système d'exploitation Android.Le trafic vers le réseau Tor pointes souvent dans des endroits où les gouvernements tentent de limiter l'accès aux réseaux sociaux. Ce fut le cas au Bangladesh à la fin de 2015, lorsque le gouvernement a coupé l'accès à Facebook pour environ trois semaines, invoquant des préoccupations de sécurité suivantes condamnations à mort controversées rendues par les tribunaux. Le trafic vers le réseau Tor originaire du Bangladesh a fait un bond au cours de cette période, bien que Facebook n'a pas précisé si elle a vu une légère hausse similaire du trafic vers son propre site web sombre."Pour être clair, les augmentations temporaires ont plus à voir avec les événements actuels que les restrictions d'accès», a déclaré Melanie Ensign, un porte-parole de Facebook.jan 22 - userstats-relay-country-2015-10-24-off-2016-01-22-bd_colorcorrected

Source.:

Aucun commentaire: