Rechercher sur ce blogue

vendredi 3 juin 2016

Découverte de 1284 nouvelles exoplanètes!


Alors que les scientifiques devaient autrefois passer toute nouvelle découverte au peigne fin, le télescope spatial Kepler permet d’analyser des milliers d’astres en un temps record.

Grâce à une analyse effectuée par le télescope spatial Kepler en juillet 2015, la NASA a fait la plus grande découverte de planètes jusqu’à maintenant. Le télescope a observé pas moins de 4302 planètes potentielles, dont 1284 remplissaient 99 % des critères pour être qualifiées de planètes.
Il s’agit d’une découverte majeure selon Paul Hertz, directeur de la division d’astrophysique du quartier général de la NASA : « Avant que le télescope Kepler ne soit lancé, nous ne savions pas si les exoplanètes étaient rares ou nombreuses dans la galaxie. Grâce à Kepler et à la communauté de recherche, nous savons maintenant qu’elles pourraient être plus nombreuses que les étoiles. », a-t-il affirmé dans un communiqué de presse de la NASA.
Il y a à peine deux décennies, les scientifiques devaient se livrer à un travail laborieux afin de déterminer si un nouvel astre était une planète ou non. Grâce à des modèles statistiques, Kepler permet d’appliquer certains critères déterminés par les scientifiques à des centaines d’astres en même temps, afin de les diviser en groupes et en sous-groupes de candidats.
Des 1284 nouvelles planètes découvertes, environ 550 pourraient être des planètes rocheuses comme la Terre. Neuf d’entre elles orbitent autour de leur Soleil à une distance où la température de leur surface pourrait permettre la présence d’eau sous forme liquide. Cela porte le nombre de planètes potentiellement habitables pour l’Homme à 21.
« Nous pourrions être plus près que nous ne l’avons jamais été de découvrir si nous sommes seuls ou non dans l’univers. », selon M. Herz.
Source : NASA

Aucun commentaire: