Rechercher sur ce blogue

vendredi 31 octobre 2014

L'Apple SIM n'a pas été prévue pour l'iPhone



L'enthousiasme aura été de courte durée ! Avec l'iPad Air 2 et l'iPad mini 3 cellulaires, Apple a dévoilé une carte SIM universelle nommée Apple SIM, qui est directement livrée avec la tablette et offre la possibilité de passer d'un opérateur à l'autre sans avoir à changer la petite puce électronique. Tous les opérateurs ne jouent pas le jeu, loin de là, mais le concept est très prometteur (lire : Apple s'attaque enfin à la carte SIM). Cependant, Greg Joswiak, vice-président d'Apple en charge de l'iPhone, s'est montré très pessimiste dans une interview quant à l'arrivée éventuelle de cette fameuse Apple SIM sur l'iPhone.





Pour Greg Joswiak, l'Apple SIM n'est pas adaptée à l'iPhone : la plupart des clients achètent leur tablette chez Apple, et choisissent ensuite un abonnement. Pour les téléphones, la situation est différente et la plupart des clients achètent directement leur terminal auprès d'un opérateur : « je ne pense pas que vous allez aller chez Verizon et dire : "est-ce que vous pouvez me brancher avec AT&T ?" », a commenté le responsable d'Apple. Le marché américain est en effet presque uniquement composé de contrats avec engagement, et les utilisateurs de téléphones mobiles ont beaucoup moins tendance à passer d'un opérateur à l'autre qu'en France ou dans d'autres pays. Néanmoins, l'explication de Greg Joswiak ne tient pas debout pour autant : un des principaux arguments de l'Apple SIM est de pouvoir souscrire à un forfait temporaire lors d'un déplacement à l'étranger. Or, cette fonctionnalité serait bien plus utile sur l'iPhone que sur l'iPad ! Il semblerait donc plutôt que Greg Joswiak tente de rassurer les opérateurs téléphoniques sur les intentions d'Apple, et de les convaincre d'adhérer pleinement à l'Apple SIM pour l'iPad (lire : L'Apple SIM, pas si universelle que ça !) sans crainte d'ouvrir la boîte de Pandore. L'Apple SIM arrivera ainsi peut-être un jour sur l'iPhone... mais le chemin sera long.

Source.:

Aucun commentaire: